Réforme des retraites vs avocats : "Seul le toucher rectal ne figure pas dans le projet de loi"

Mis à jour : sept. 17


La Team Pamplemousse est allée à la rencontre de Me Kevin Mention, un jeune avocat fiscaliste, amoureux du droit social et déjà ténor du barreau parisien, pour y voir plus clair sur l'impact de la réforme du gouvernement d'Édouard Philippe sur les retraites des avocats. Il nous livre une position suffisamment acide pour faire blanchir la ministre Nicole Belloubet.


Me Mention, team réforme ou Team pas réforme ?


Team pas "cette" reforme.


Concrètement, que dit la réforme au sujet des avocats ?


Elle signe la fin d'un régime autonome, bénéficiaire et solidaire, avec un doublement des cotisations de 14 à 28% (sauf pour les hauts revenus) accompagné d'une baisse de 30% des pensions. Seul le toucher rectal ne figure pas (encore) dans le projet de loi.


Selon vous, qui seront les victimes de la réforme ?


Les plus jeunes arrivants qui n'ont pas encore développé leur clientèle, ceux qui ont décidé d'assister les plus démunis/les personnes à l'aide juridictionnelle, les avocats des territoires ruraux et des petites villes. Mais aussi, et surtout, les justiciables eux-mêmes : le Gouvernement ne cache pas d'envisager une baisse du nombre d'avocats alors que nous sommes déjà seulement 1 pour 1.000 habitants (contre 1 pour 300 aux USA, au Royaume-Uni ou en Italie par exemple) et les prix devront mécaniquement augmenter (sans que le pouvoir d'achat des Français suive...).


Concerne-t-elle aussi les autres corporations juridiques (notaires, huissiers, etc.)


Oui, les notaires par exemple bénéficient d'un régime spécial. Mais déjà très different du nôtre, déjà par point si j'ai bien compris.


On vous reproche de ne pas vouloir partager...


Chaque avocat donne en moyenne, chaque année, 1.400 euros aux autres régimes de retraite. Alors à moins que la définition du mot partage ait changée...


On a vu la ministre grande bouche ouverte quand des avocats ont décidé de jeter leur robe à terre. Pourquoi cet acte est-il devenu tout de suite un symbole de votre mécontentement ?


On préfère quand Nicole Belloubet ferme sa bouche mais la robe est l'emblème de la profession, même si certains ne la portent jamais. On dit qu'elle nous protège, qu'elle nous place à égalité devant les juges. Son jet à terre symbolise cette rupture d'égalité que la reforme prévoit, le fait qu'elle veut nous foutre à poil, et abattre une partie de la profession au passage.


Un lancer de nains n’était-il pas préférable ?


Nous avons pensé au lancer de nain. Des publicistes nous l'ont déconseillé pour d'obscures raisons. Peut-être que si la réforme avait été menée sous Sarkozy...


On a vu l'une de vos consœurs haranguer la foule en tapant une cuillère en plastique sur un saladier en inox. Jusqu’où irez-vous ?


Les publicistes n'ont aucune limite !


C’est un peu flippant pour nous étudiants en droit, ça... Est-ce à dire qu’il faut fuir la profession d'avocat ?


Vous rigolez ? Vous auriez regardé Suits avec des huissiers de justice ou des notaires ? Avec tout le respect que j'ai pour ces professions, on ne fuit pas la profession d'avocat !


Donc avocat reste une bonne situation ?


Vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situation. Moi, si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres. Des gens qui m’ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi. Et c’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée... Parce que quand on a le goût de la chose, quand on a le goût de la chose bien faite, le beau geste, parfois on ne trouve pas l’interlocuteur en face je dirais, le miroir qui vous aide à avancer. Alors ça n’est pas mon cas, comme je disais là, puisque moi au contraire, j’ai pu : et je dis merci à la vie, je lui dis merci, je chante la vie, je danse la vie... je ne suis qu’amour ! Et finalement, quand beaucoup de gens aujourd’hui me disent « Mais comment fais-tu pour avoir cette humanité ? », et bien je leur réponds très simplement, je leur dis que c’est ce goût de l’amour ce goût donc qui m’a poussé aujourd’hui à entreprendre une construction mécanique, mais demain qui sait ? Peut-être simplement à me mettre au service de la communauté, à faire le don, le don de soi..


Finissez cette phrase : "Nicole Belloubet, c’est une dame..."


Nicole Belloubet, c’est pas une dame de cœur ça c'est sûr, peut-être une dame blanche vu qu'elle annonce la mort ! Sinon, une dame dam déo pour les mélomanes, vu que ses réformes n'ont aucun sens.

Merci Me Mention pour votre éclairage !


Merci Pamplemousse !



Sur Me Kevin Mention : Co-fondateur du cabinet KMBM Avocats, il a notamment défendu des dizaines de coursiers indépendants dans la fameuse affaire Take Eat Easy amenant la requalification en CDI des livreurs.


Nos derniers posts

NOUS SUIVRE

  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube