Étudiant en droit : quel est votre profil d'apprentissage ?

Mis à jour : il y a 3 jours

PAMPLEMOUSSE N°1 > CONSEILS > ARTICLE 5

Un bon étudiant en droit est un étudiant qui se connaît. Il sait comment être efficace et ne pas se perdre dans les méandres de l’improductivité. Pour cela, il faut connaître la manière dont notre mémoire fonctionne pour adapter nos méthodes de travail et ainsi apprendre de manière plaisante, à notre rythme, et de façon productive. On vous aide ici à connaître votre profil d'apprentissage pour vous aider à réussir vos études de droit. 🤓

3 types de mémoires existent. Pour trouver votre propre manière de réviser, sachez d’abord quel profil vous avez !


1 - Les étudiants au profil visuel


Les “visuels” comme on les surnomme, ont la mémoire dans les yeux. Dans l’amphi, ce sont ceux qui crient au professeur “on voit rien !”. Ou encore ceux de la BU qui ont des fiches de schéma partout. Ils retrouvent le chemin du RU grâce aux screens qu’ils ont pris dans leur tête des noms des panneaux, des différents arbres et du mobilier urbain rencontré sur la route.


Caractéristiques de la mémoire visuelle :

  • 50 à 60% de la population correspond à un profil visuel;

  • Les “visuels” mémorisent et se remémorent plus facilement les images, les schémas, les photos, les visages ou des exemples concrets qui leur permettent finalement de retenir une information plus générale.


Points forts de la mémoire visuelle :

  • Les visuels sont souvent des personnes organisées;

  • Les visuels sont souvent clairs, concis et vont à l’essentiel.


Points faibles de la mémoire visuelle  :

  • Les visuels ont plus de mal à mémoriser un cours dans lequel le professeur ne fait que parler et illustre peu le cours;

  • Les visuels ont parfois des difficultés à mettre de l’ordre dans leurs idées et à retenir des petits détails;

  • S’exprimer à l’oral peut poser des difficultés aux visuels qui ont souvent besoin d’illustrer leurs propos.


Conseils pour les étudiants à la mémoire visuelle :

  • Utiliser des surligneurs de couleurs différentes pour vos fiches de révisions, vos ouvrages de droit, et vos codes. Profitez des caractères gras, des polices différentes pour faire ressortir les points clés de vos cours de droit;

  • Se réapproprier les cours en les réorganisant en schémas, tableaux, fiches, cartes mentales ou en imaginant des histoires afin de retenir un maximum de détails sans pour autant perdre trop de temps dans la réalisation de ces supports visuels (imaginez notre ami de Morsang-sur-Orge, avec le numéro 95 sur le dos);

  • Pour préparer un examen oral de droit, s’entraîner à répéter à voix haute ce qui est d’abord visualisé dans la tête;

  • Demandez au chargé de TD d’écrire au tableau.



2 - Les étudiants au profil auditif


Les “auditifs” ont la mémoire dans les oreilles. Ce sont ceux qui vont vous ressortir un adage latin dit il y a 4 mois par un professeur, alors qu’ils ne savent même pas ce qu’il veut dire. Idem pour les punchlines d’OSS 117. Inutile d’ajouter qu’ils connaissent par cœur le monologue d’Edouard Baer dans Mission Cléopatre...


Caractéristiques de la mémoire auditive  :

  • 30% de la population correspond à un profil auditif. Soit c’est votre voisin d'amphi, soit c’est vous !

  • Écouter les sons, les bruits et les paroles suffit aux auditifs pour comprendre et se concentrer;

  • Pour se rappeler des choses, les auditifs ont tendance à les répéter plusieurs fois à voix haute.


Points forts de la mémoire auditive  :

  • Les cours magistraux conviennent parfaitement aux auditifs;

  • Souvent les auditifs ont une très bonne mémoire et n’ont pas nécessairement besoin de prendre des notes manuscrites trop fournies;

  • Doués pour la communication verbale et pour l’apprentissage par cœur.


Points faibles de la mémoire auditive  :

  • Les auditifs se perdent parfois dans les détails et ont du mal à aller à l’essentiel;


Conseils pour les étudiants au profil auditif  :

  • Assister à tous les cours magistraux et être attentif au discours du prof;

  • Lire et répéter les cours à voix haute, mais pas à la bibliothèque. Idem pour vos arrêts de droit administratif;

  • S’entraîner à résumer son cours et à retenir l’essentiel de chaque paragraphe plus particulièrement en vue de la préparation d’un examen oral (les temps de préparation sont courts !)

  • La musique peut vous aider à vous concentrer ainsi que votre petite voix intérieure (Jeanne d’Arc, si tu nous entends).



3 - Les étudiants au profil kinesthésique


Les “kinesthésiques” ont la mémoire de la perception et des mouvements. Elle apprend en faisant et besoin de bouger. Ce sont eux qui marchent dans les couloirs de la résidence pour réviser leurs définitions juridiques. Ou qui tentent de comprendre les arrêts GISTI en se caressant les bras.


Caractéristiques de la mémoire kinesthésique  :

  • 10% de la population seulement correspond à un profil kinesthésique;

  • Les kinesthésiques associent souvent leurs souvenirs ou leur mémoire à des sensations, odeurs, gestes ou à une ambiance particulière;

  • Pour retenir les choses, les kinesthésiques doivent souvent en comprendre le pourquoi ou les mettre en pratique. Ils préfèrent essayer les choses par eux-mêmes.


Points forts de la mémoire kinesthésique :

  • Les kinesthésiques sont souvent des personnes intuitives et créative;

  • Les kinesthésiques ont souvent des souvenirs très précis.


Points faibles de la mémoire kinesthésique :

  • Les kinesthésiques ont besoin de beaucoup d’exemples concrets et ont parfois plus de difficultés à comprendre des explications purement théoriques;

  • Difficultés à se concentrer et à rester attentif trop longtemps.


Conseils pour les étudiants à la mémoire kinesthésique :

  • Travailler dans des endroits que l’on apprécie ou dans des conditions proches de celles de l’examen (par exemple sans musique, de préférence à la BU etc.);

  • Si nécessaire, éviter de travailler seul pour ne pas se disperser;

  • Jouer sur sa tendance gestuelle lors de l’apprentissage (par exemple marcher dans la pièce en récitant son cours, réécrire des parties de cours sur une feuille, mimer des gestes avec les mains en répétant certains paragraphes etc.);

  • Utiliser un tableau au mur, parler à haute voix comme si vous étiez le professeur;

  • Faire du sport, intensivement une fois par jour, pour garder les idées claires.


Vous savez désormais quel profil d'apprentissage vous avez et comment vous pourrez dorénavant optimiser vos révisions. Peu importe votre profil, étudiants en droit, bougez, dansez, faites du sport ! Tous les jours pendant au moins 15 minutes de façon intensive. Cela permet de faire face au stress des cours, d’améliorer sa mémoire, d’avoir les émotions et les idées plus claires.




Aussi, toutes les 20 minutes, sachez vous lever, vous étirer, boire un peu d’eau façon brain gym (beaucoup d’étudiants boivent trop peu - d’eau, précisons !). Certains mouvements du corps (il y a en 26) peuvent stimuler votre concentration, compréhension, et mémorisation.


Voilà, amis Pamplemousse, associé à la méthode du spacing effect, vous êtes prêts pour vraiment bosser efficacement !


Alizée Schneider




COMMENT ENRICHIR SA CULTURE GÉNÉRALE ET JURIDIQUE ?



LA MÉTHODE DU SPACING EFFECT POUR MIEUX APPRENDRE SES COURS DE DROIT






Nos derniers posts

NOUS SUIVRE

  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube