[Interview CRFPA] « Mes meilleurs amis ? Mes codes et la Prépa Dalloz »

Mis à jour : mai 31

PAMPLEMOUSSE N°7 > ORIENTATION > ARTICLE 8


Cet ancien boulanger-pâtissier a réussi avec brio le CRFPA avec 16/20 au grand oral. Conseils et erreurs pendant la préparation, prépa privée et notes aux épreuves, réseaux sociaux, stress et café, Nicolas a eu du pain sur la planche avec nos questions ! Il nous raconte son expérience pour qu’on puisse en prendre de la graine et qu’on brille avec éclat au CRFPA 🥑

etudiant CRFPA concours prepa

Hello Nicolas, la rumeur dit que tu as réussi le redoutable examen du CRFPA pour entrer en école d’avocat et faire partie de la fournée de 70 000 Mike Ross de France, c’était douloureux ?

Douloureux, non ! L’examen d'accès au centre régional de formation professionnelle d'avocats est certes un examen intensif mais pas impossible. Tout le monde peut devenir les futurs Mike Ross, Harvey Specter ou Jessica Pearson !

Donc selon toi, le CRFPA est un examen au niveau de tout le monde ?

Je pense que tout le monde peut réussir à devenir avocat. Il suffit d’avoir beaucoup de motivation et d’être capable de réviser intensément pendant plusieurs mois.

On nous a dit aussi qu’avant d’entamer des études de droit pour devenir avocat, tu étais devenu boulanger-pâtissier pour en faire ton gagne-pain. Pourquoi ce choix ?

En effet, j’ai décidé à la suite de mes études de boulangerie-pâtisserie de tenter des études de droit.

Le droit fait partie de nos vies à tous, particuliers ou entreprises. Tous les jours, on effectue des actions qui impliquent des conséquences juridiques, même les activités les plus insoupçonnées. C’est en raison de cette prise de conscience que j’ai souhaité m’orienter vers le droit.

Ayant effectué de nombreux stages en boulangerie-pâtisserie, j’ai pu constater que la demande de conseils juridiques dans ce secteur est importante et l’offre existante prête rarement attention aux réalités et aux difficultés du métier. 🥐

J’ai donc entamé des études de droit des affaires afin de pouvoir conseiller les petits artisans et commerçants dans le but de développer leur entreprise de manière durable.

L’expérience du CRFPA

😎

Comment s’est passé le CRFPA pour toi ?

Mon CRFPA s’est très bien passé. La note de synthèse a été assez déstabilisante. Cependant, l’ensemble des autres épreuves écrites s’est bien déroulé. Quant aux oraux, bien sûr, comme beaucoup de candidats, le stress était présent, mais j’ai donné le meilleur de moi-même.

Allez dis-nous la vérité maintenant, quels ont été tes résultats ?

J’ai obtenu un résultat final de 13,6/20, me permettant d’entrer à l’école des avocats de Montpellier.

Préparation et conseils pour réussir les écrits du CRFPA

Comment t’es-tu préparé à la note de synthèse, l’épreuve phare du CRFPA ?

La préparation à la note de synthèse passe nécessairement par de nombreux sujets blancs. J’ai donc réalisé beaucoup d’entraînements à partir de sujets fournis par les sites d’annales, mon IEJ et ma prépa afin de pouvoir m’habituer à l’épreuve.

J’effectuais ces notes de synthèse dans les conditions d’examen, parfois sur des sujets qui m’intéressaient, parfois sur des sujets que je ne connaissais pas.

Quel est ton meilleur conseil pour gérer son temps pendant la note de synthèse ?

Pour gérer son temps, je pense qu’il faut d’abord définir le temps nécessaire pour chaque étape de l’examen : lecture, réflexion sur le plan, écriture.


À titre personnel, je passais énormément de temps sur l’étape de l’écriture de la note de synthèse. J’ai donc défini, lors de mes entraînements, qu’il me faudrait consacrer au moins 2 heures à la rédaction. Les durées dépendent des personnes, mais souvent il est conseillé de faire : 2 h / 2 h 30 de lecture du dossier, 1 h / 30 minutes d’élaboration du plan, 1 h 30 de rédaction et 30 minutes de relecture. ✍

Quels supports t’ont aidé dans ta préparation de l’examen d’entrée à l’école d’avocats ?

On aimerait ne pas en perdre une miette 🍞.

Je n’ai pas utilisé de manuels lors de ma préparation. En effet, les supports de ma prépa me permettaient d’avoir l’entièreté des cours nécessaires pour les épreuves, sans avoir à rechercher dans des livres.

Quand j’avais une question, je cherchais parfois dans des précis juridiques pour obtenir seulement la réponse à cette question.

Enfin, parmi les « supports » utilisés lors de ma préparation, j’ai bien sûr exploité longuement mes codes juridiques.

Je les ai ainsi surlignés, soulignés, postités… des vrais sapins de Noël, qui m’ont été indispensables lors de mes épreuves.

Préparation et conseils pour réussir le Grand Oral du CRFPA

🧠

gif

Tu redoutais le grand O ?

Je redoutais au grand oral les questions de culture juridique. La variété des questions m’empêchait de savoir sur quels sujets j’allais être attendu.

Et au final, quel a été ton sujet ?

Mon sujet a été l’arrêt de la chambre commerciale de la Cour de cassation du 21 octobre 2020, n° 19-11.700.

Dans cet arrêt, la Cour de cassation a décidé que la sanction de la nullité du cautionnement, dont la mention manuscrite n’est pas conforme à celle prévue par la loi, ne constitue pas une atteinte disproportionnée au droit de l’établissement de crédit prêteur au respect de ses biens. Ce sujet opposait le droit de propriété de l’établissement de crédit et la protection des débiteurs. 📄

Ne fais pas le mystérieux, tu as eu combien au grand O ?

J’ai eu la note de 16/20.

Oh mais “wahou” ! Tu as mis le jury KO. Il était comment ce jury d’ailleurs ?

Mon jury était bienveillant et souriant. Ils n’ont pas essayé de me piéger… enfin, je ne pense pas !

Ils m’ont posé de nombreuses questions afin que je m’exprime sur différentes notions de cours, sur l’actualité et sur mon opinion concernant le sujet commenté. 🎤

Ok tu nous rassures, on avait entendu que le grand oral était parfois similaire à une mise au pilori, ou comme ce rêve que l’on fait tous où tu es nu devant des inconnus.

Rien de tout ça ! J’ai été réellement surpris de cette bienveillance, alors même que je m’étais préparé, inconsciemment, à avoir un jury sévère. Parfois, on s’imagine le pire, sans vraiment envisager le meilleur.

Quels sont tes conseils pour réussir ton entretien du grand O, le jour J :


  • Conseil 1 : Souriez, même sous le masque ; ☺

  • Conseil 2 : Prenez une montre avec vous. Elle vous permettra de ne pas faire une prestation trop ou pas assez longue ;

  • Conseil 3 : Prenez votre temps pour répondre aux questions posées. Rien ne vous empêche de prendre un peu de temps pour réfléchir afin d’énoncer ensuite une réponse structurée et logique ;

  • Conseil 4 : Ne vous laissez pas déstabiliser pour rien. L’erreur est humaine et cela ne vous empêchera pas de réussir le CRFPA. Essayez de rebondir et de réussir parfaitement la suite de votre entretien.

C’est quoi ton petit secret pour ne pas te mettre trop de pression ?

Je pense, encore une fois, que, pour ne pas avoir trop de pression, il faut faire des entraînements.

J’ai réalisé énormément d’entraînements, seul ou avec l’aide de mon entourage.

Je dois avouer que j’ai légèrement forcé mon entourage à m’écouter tous les soirs sur un sujet, à leur grand bonheur…

Quels sont tes 3 plus gros conseils pour bien réviser le Grand Oral ?

🤗

  • Conseil 1 : Il faut, dès ses révisions, comprendre que le cours de droits et libertés fondamentaux implique de confronter deux ou plusieurs libertés/droits/valeurs,

  • Conseil 2 : Il faut absolument réviser l’actualité juridique,

  • Conseil 3 : Il faut également accorder un peu de temps, dans ses révisions, à améliorer sa culture juridique.

Merci ! On va en prendre de la graine. Si on est lourd avec nos blagues, tu nous dis, hein !


Faut-il commencer à préparer le Grand Oral avant les écrits ?

🤷‍♀️

Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de commencer la préparation du grand oral avant les écrits.


En effet, les révisions pour les écrits sont déjà très conséquentes, ajouter le grand oral risquerait de créer une fatigue inutile.


Cependant, avant les écrits, il est recommandé de rester vigilant sur l’actualité, générale et juridique, afin d’améliorer sa culture juridique. 📰


Tu conseilles donc de suivre l’actualité pour réussir le Grand Oral ?

Absolument ! À titre d’exemple, j’ai eu des questions sur la nouvelle procédure de divorce, alors même que ma spécialité n’est pas le droit civil. J’ai pu obtenir les points sur ces questions car, par chance, j’avais lu un article sur les sites d’actualité juridique concernant cette nouvelle procédure.

gif

3 grandes recommandations pour réussir le CRFPA

😉


Quelles sont tes 3 plus grandes recommandations pour ceux qui vont tenter l’examen ?

  • Recommandation 1 : Ne pas s’y prendre au dernier moment, le CRFPA ne s’improvise pas !

  • Recommandation 2 : Adopter un état d’esprit de combattant : vous allez y arriver si vous y croyez,

  • Recommandation 3 : Faire des examens blancs en conditions d’examen.

Quelles sont les 3 erreurs que tu aurais dû éviter pendant la préparation au CRFPA ?

  • Ne pas dormir suffisamment ;

  • Boire énormément de café ;

  • Avoir une mauvaise alimentation.

Conseils sur la préparation du CRFPA

💪

En termes de préparation, quand as-tu démarré les révisions ?

J’ai commencé à réviser mes cours dès le mois de janvier et j’ai commencé à faire des examens blancs dès février.

Cependant, mes révisions se sont réellement intensifiées à compter du mois de mai, dans la mesure où je disposais de plus de temps qu’en début d’année.

Comment tu t’es organisé pour tes révisions du CRFPA ?

Dans un premier temps, j’alternais les matières chaque semaine. Je passais ainsi une semaine sur la même matière. Puis, deux mois avant mon examen, j’ai essayé de répartir ma semaine en fonction des matières, soit 2 jours par matière.

Bien sûr, chaque semaine, j’essayais de faire des examens blancs, notamment le week-end, au cours duquel j’avais généralement la possibilité de faire une note de synthèse et deux examens blancs dans l’une de mes autres matières. ✍

S’agissant de mon espace de travail, la majorité de mes révisions ont été effectuées dans un bureau seul, sans portable, sans bruit, avec des boules Quies (et parfois même des boules Quies ET un casque antibruit…). Il m’arrivait, parfois, de réviser dans mon jardin, afin de profiter du soleil du sud et de m’aérer l’esprit.

Ça t’est arrivé de péter un câble pendant la préparation ? De te décourager ?

Pas réellement. À cet égard, je conseille, pour ceux qui commenceraient à se décourager, de sortir un peu ou de faire du sport. Personnellement, lors de ma préparation, j’avais réussi à me laisser du temps pour m’entraîner à la course à pied.🏃‍♂️

Les révisions après un running matinal m’ont semblé nettement plus efficaces.

Il y a des phrases qu’il ne faut pas dire/faire à un candidat au CRFPA ?

Je pense qu’il n’est pas bienvenu de dire « tu n’as aucune chance » ou « tu n’y arriveras pas » à un candidat au CRFPA.

Si l’avocature est faite pour vous, vous deviendrez avocat, peu importe les obstacles se dressant sur votre chemin. 🎓

Qui a été ton pire ennemi pendant ta préparation ?

Les réseaux sociaux. En plus de nous distraire, ces derniers peuvent être mauvais pour votre confiance en vous et peuvent vous faire douter de votre préparation. Dans la mesure du possible, faites comme moi, éloignez-vous des réseaux sociaux pendant toute la durée de vos révisions (NDLR: sauf ceux de Pamplemousse Magazine, on vous relaie les actu juridiques du moment). 🧟‍♂️

gif

Quelle est la plus grande difficulté dans la préparation du CRFPA ?

La lassitude ! C’est une préparation très longue et la lassitude peut s’installer très vite. Il faut alors faire en sorte de varier les activités : examens blancs, podcasts juridiques, actualités juridiques, vidéos YouTube juridiques, etc.

Prépa or not prépa, telle est la question

Et ton meilleur ami pendant tes entraînements ?

💙