[Interview] Juriste à France Télévision : « On est perçus comme les emmerdeurs de service »


Elodie est juriste d’entreprise en Droit du numérique et données personnelles chez France Télévisions. Missions, formation, évolutions, anecdotes et clichés, conseils, avantages et inconvénients, elle nous explique le métier de juriste d’entreprise sans détours mais surtout, les raisons pour lesquelles elle aime tant son métier. 🤓

juriste entreprise interview mission formations metier

SOMMAIRE :

1 - 🛣 Parcours pour devenir juriste d’entreprise

2 - 🧐 Pourquoi avoir choisi de devenir juriste d’entreprise ?

3 - 🏆 Quels diplômes pour devenir juriste d’entreprise ?

4 - 👩🏼‍🎓 Juriste d’entreprise, c’est quoi ?

5 - 🧐 Quels débouchés pour les juristes d’entreprise ?

6 - 🎓 Passer le CRFPA quand on est juriste d’entreprise

7 - 💰 Quel est le salaire d’un juriste d’entreprise ?

8 - 👩🏻‍💻 Est-il facile de trouver un emploi en tant que juriste ?

9 - ⚖️ Il y a des domaines de spécialité plus ou moins bouchés ?

10 - 👁 Comment êtes-vous perçue en tant que juriste par les autres branches professionnelles de l’entreprise ?

11 - 📅 La journée type d’un juriste d’entreprise

12 - 👨🏼‍🎓 Les avantages et les inconvénients du métier de juriste d’entreprise

13 - ➕ Le petit + à avoir pour faire ce métier

Parcours pour devenir juriste d’entreprise

🛣

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots et expliquer votre parcours universitaire ?


Je suis Elodie Anuzet, je suis actuellement juriste en droit du Numérique et des Données Personnelles chez France Télévisions depuis 2 ans et demi.

- Licence de droit privé à Paris Sud,

- Master 1 en droit de l’innovation de la communication et de la culture à Paris Sud

- Master 2 en droit du commerce électronique et de l'économie numérique à Paris 1.


Pourquoi avoir choisi de devenir juriste d’entreprise ?

🧐

Au début de mes études, je souhaitais être journaliste. Pour cela, j’avais prévu de faire une licence de droit avant d’entrer en école de journalisme.

Mais en L3, on m’a présenté le Master en droit de l’innovation de la communication et de la culture. Ce master m'a attiré et le raisonnement juridique qu'il faut avoir en tant que juriste m’a beaucoup plu, le fait de creuser, de chercher sans cesse dans les textes. Et si un jour, je décide de faire du journalisme, je pourrai toujours rebondir.

J’ai quand même tenté l’examen du barreau 1 fois, car j’ai eu l’idée d'être avocate, mais pendant mon Master 2, le stage a été un déclic. Mon 1er stage a été dans l’entreprise Bisnode qui est une entreprise spécialisée dans le traitement des données pour les annonceurs data brokers. J’ai particulièrement apprécié l’environnement en entreprise donc j’ai décidé de continuer dans ce secteur.

Le saviez-vous ?


Les Data Brokers sont des entreprises qui font le métier de courtier ayant pour but de collecter des données sur le comportement et les habitudes de consommation des utilisateurs, pour ensuite, les revendre.

Quels diplômes pour devenir juriste d’entreprise ?

🏆

Au niveau des études, il faut au minimum un diplôme de niveau bac+5 dans le domaine du droit. Le parcours type est l’obtention d’une licence de droit puis d'un master de droit à l’université.


Après un master 2, vous pourrez poursuivre en passant un diplôme de juriste-conseil d’entreprise (DJCE).


Vous pouvez également décider de devenir avocat en passant par une école de droit dans le but d'obtenir le CAPA.


Les profils avec doubles formations sont de plus en plus courants : 37% des juristes déclarent posséder un diplôme dans des domaines tels que l’économie, la gestion, l’histoire, la sociologie, etc.

Le saviez-vous ?


De plus en plus de formations proposent un cursus alliant le droit et le management/gestion des entreprises :


→ Soyez curieux, car ce serait dommage de ne pas saisir une opportunité de poursuites d’études qui changera votre future vie professionnelle !


Juriste d’entreprise, c’est quoi ?

👩🏼‍🎓

Quelles sont les missions principales du juriste en entreprise ?


Les missions principales de tous les juristes d’entreprise vont être :


  • Du conseil juridique : à partir du moment où une équipe veut faire un projet, il faut qu’il soit conforme au niveau juridique et, dans ma spécialisation, conforme du point de vue de la réglementation sur la protection des données.

  • De la gestion contractuelle : négocier et analyser les contrats avec différents acteurs.

Chez France Télévisions, on traite des contrats avec des sociétés de production , des partenariats stratégiques comme ceux négociés dans le cadre de la distribution de nos offres numériques sur les stores d’applications mobiles.

  • Aider les différents services : faire des pré-contentieux, aider à régler des litiges avec des entreprises ou avec des particuliers.

  • De la veille juridique : essentiel de suivre les évolutions et la construction des jurisprudences et pour ma part la doctrine de la Cnil (La Commission nationale de l'informatique et des libertés).


Lors de nouveaux projets, on doit vérifier que tout soit conforme sur le site internet et sur les applications mobiles.


Dans ma spécialité (le numérique et les données personnelles), il faut avoir une maîtrise du droit mais aussi de la technique utilisée dans ce domaine. Cela implique de :


  • Aider tous les services de l'entreprise : identifier les traitements de données mis en œuvre dans l’entreprise, comprendre comment cela fonctionne techniquement pour évaluer s’ils sont conformes à la réglementation sur la protection des données.

  • Respecter le droit prévu par le RGPD : c’est le règlement européen qui est entré en application en 2018 qui existe depuis 2016. Il a pour but de renforcer les droits des citoyens européens sur leurs données personnelles.


Par exemple, la demande d’un email sur un site internet amené à collecter des données des utilisateurs. Le RGPD propose alors des règles pour faire cela légalement. Donc mon rôle est d’informer les équipes de ces règles et de vérifier qu’elles soient respectées dans chaque projet.

  • Discuter en interne : répondre aux questions juridiques des personnes de l’entreprise dans le temps imparti.

  • Défendre l'intérêt de l’entreprise : Réflexion perpétuelle, dans le cas du service dans lequel je travaille ça va être de défendre France Télévisions auprès d'autorités comme la Cnil. Il y a aussi une réflexion sur les évolutions européennes des textes et voir si juridiquement, c’est possible de faire certaines choses, certains projets que France Télévisions souhaite débuter.

logo france television interview juriste entreprise

Quels débouchés pour les juristes d’entreprise ?

🧐

Quand on est juriste, peut-on évoluer dans n’importe quelle entreprise ?


Certains juristes sont plutôt généralistes et peuvent travailler dans n’importe quelle entreprise, mais personnellement, je suis spécialisée en droit du numérique et protection des données donc je peux surtout postuler à des postes qui exigent de maîtriser cette spécialité.


Mais j’ai la possibilité de travailler dans plusieurs secteurs d’entreprise, mais il faut forcément être renseigné et un peu se spécialiser en fonction du domaine. Par exemple, dans le domaine de la santé, il faut maîtriser les données de la santé, mais tout dépend de la spécialité.


Ma spécialité est quelque chose de très recherché, car toutes les entreprises mettent en œuvre des traitements de données personnelles.


Passer le CRFPA quand on est juriste d’entreprise

🎓

Avoir réussi l’examen du barreau est-il un plus pour être juriste d’entreprise ?


L’examen du barreau ça aide pour intégrer les gros groupes, cela permet une négociation de salaire pour avoir un salaire plus important.

Mais ce n’est pas le cas chez France Télévision.

Le CRFPA est un plus mais pas nécessaire. Les entreprises, plutôt américaines, cherchent l'équivalent de juriste mais souhaitent en réalité un avocat. Donc le CRFPA peut être utile.

❤️ Recommandé pour vous :

Tips : Les entreprises internationales demandent d’avoir le LL.M. car elles cherchent des profils internationaux. Un LLM Droit et Management International apporte à des juristes de haut niveau une maîtrise parfaite des enjeux de l’entreprise. C’est donc un atout clé sur un marché de plus en plus compétitif. C’est une formation intense et reconnue à l'international qui permet de rejoindre les entreprises et cabinets les plus prestigieux en tant qu’avocat ou juriste.


Quel est le salaire d’un juriste d’entreprise ?

💰

On dit souvent que ce sont des métiers qui permettent d’avoir un bon salaire, alors est-ce que vous vous en mettez plein les poches ? (débutant, senior, directeur juridique)


Au niveau des salaires, il y a plusieurs choses à prendre en compte :

  • La spécialité et le secteur, par exemple les spécialités droit des affaires et fiscal sont très bien payées ;

  • L'obtention du CAPA (l’examen venant sanctionner la formation en école d’avocat après avoir réussi le CRFPA) ou non. Si vous l’avez, vous aurez un salaire plus élevé.

Un juriste débutant peut être entre 25 000 à 35 000€ brut par an

Un juriste confirmé entre 5 et 10 ans d'expérience : 40 000 à 60 000€ brut par an


Pour ma spécialisation dans le numérique, c'est une spécialisation qui paye plutôt bien.



❤️ Recommandé pour vous :

Top 8 des métiers du droit qui gagnent le plus


gif

Le saviez-vous ?


Les salaires de juristes sont en croissance avec une augmentation médiane comprise en 2% et 3% en 2018-2019 d’après l’enquête de l’AFJE :

  • 50 731€/an pour les juristes

  • 70 377€/an pour les responsables juridiques

  • 129 321€/an pour les directeurs juridiques

❤️Recommandé pour vous : Top 8 des métiers du droit qui gagnent le plus

En général, l’évolution est de devenir responsable juridique puis directeur juridique.

On peut aussi être contract manager qui est un rôle assez clé dans les négociations contractuelles de l’entreprise.


En tant que juriste en droit du numérique et des données personnelles, les évolutions sont similaires. On peut aussi devenir délégué à la protection des données. C’est un poste recherché car beaucoup d’entreprises privées et d’organismes publics ont l’obligation de nommer un délégué à la protection des données. C’est à la fois être juriste et technicien, il est en charge de toutes les actions entourant la protection des données personnelles. C’est un métier recherché, dans les ent