Mutuelles et assurances étudiantes : 5 questions pour tout comprendre

Mis à jour : nov. 9

PAMPLEMOUSSE N°4 > LIFESTYLE > ARTICLE 19



Les assurances et mutuelles étudiantes permettent de couvrir des accidents de la vie qui peuvent vite arriver (café sur l'ordinateur, jambe cassée, dégât des eaux chez soi...). Les factures peuvent rapidement devenir très lourdes. C'est pourquoi il est essentiel de choisir les bonnes assurances et couvertures santé pour être remboursé en cas de pépin. Parce qu'on avait besoin d'y voir plus clair, nous sommes allés poser 5 questions à HEYME, un acteur majeur des mutuelles et assurances pour étudiants.


Sécurité sociale, mutuelle, responsabilité civile, assurances étudiantes : quelles différences ?


On va être franc avec vous. Mutuelles, assurances, responsabilité civile, obligatoire ou optionnelle, on n'y comprend rien. Help !


Je peux comprendre car c’est pas toujours simple mais on va essayer d’être simple :


La sécurité sociale : Tous les citoyens français y sont automatiquement affiliés dès leur naissance. Elle a pour mission de prendre en charge les frais médicaux à hauteur de 15 à 80% selon les actes.


La mutuelle aussi appelée complémentaire santé : Optionnelle, elle complète le remboursement des frais de santé après celui de la Sécurité sociale. Elle permet donc de limiter voire d’absorber complètement le montant restant à votre charge.




La responsabilité civile : Elle est obligatoire, c’est la continuité de l’assurance scolaire et elle est exigée lors de l’inscription dans l’enseignement supérieur. Elle a pour but de prendre en charge les dommages que vous pourriez causer à autrui dans vos activités quotidiennes étudiantes.


L’assurance habitation (MRH) :  Elle est obligatoire et permet d’assurer votre logement contre les risques les plus courants : dégât des eaux, vol, cambriolage, incendie, catastrophes naturelles… Elle couvre financièrement vos biens en cas de sinistre ou ceux de vos voisins en cas de sinistre responsable. 


L’assurance santé à l’étranger : les frais médicaux sont en moyenne 3 à 5 fois plus chers à l’étranger. L’assurance médicale de voyage est fortement recommandée pour prendre en charge vos frais de santé inopinés et urgents et vous accompagner en cas de rapatriement médical.



Dans quels cas a-t-on besoin d’être couvert en tant qu’étudiant ?


Ok merci, on y voit un peu plus clair. Mais comment savoir quelles assurances et couvertures il nous faut absolument pour nous, étudiants ?


On a tendance à se dire qu’il ne peut rien nous arriver, mais même les plus costauds ou précautionneux ont leur lot de mésaventures !


Une chute douloureuse en trottinette : si votre hospitalisation de 3 jours vous coûte 5000€, la sécurité sociale vous rembourse 80% soit 4 000€. Sans mutuelle il restera à payer de votre poche 1 000€.


Un geste maladroit : à la faculté, vous faites malencontreusement tomber le rétroprojecteur de votre prof de droit pénal… catastrophe ! Mais non, pas de panique, l’assurance responsabilité civile prend en charge les réparations ou le remplacement.


Un tuyau qui lâche : vous vous réveillez les pieds dans l’eau, le tuyau de la cuisine a rompu. Vos meubles et votre Code civil flambant neuf sont déjà bien abîmés. L’assurance habitation intervient pour couvrir financièrement votre sinistre.


Un pépin de santé inopiné à l’étranger : imprévisible, vous faites une appendicite à Singapour lors de votre stage. L’hôpital vous fait une facture de 16 000€… sans couverture santé vous êtes bien embêté. Mais avec l’assurance santé à l’étranger vous serez pris en charge entièrement et n’aurez pas à avancer les frais.


En résumé,

il vous faut obligatoirement une assurance responsabilité civile et si vous n'habitez plus chez vos parents une assurance logement.

La mutuelle n'est pas obligatoire, mais pour les raisons évoquées plus haut, elle est fortement conseillée. Mais quand on fait des études de droit on sait qu’il vaut mieux bien se couvrir, pas besoin de vous convaincre !


Combien coûtent les couvertures (mutuelles, assurances) étudiantes ?


Combien ça coûte ? Car on n'a qu'un budget étudiant et en droit, on doit déjà acheter pas mal d'ouvrages et de Codes. Ça pèse dans nos finances....


Chez HEYME nous sommes très engagés contre la précarité étudiante, raison pour laquelle nous proposons une garantie pour couvrir vos besoins essentiels dès 9,90€/mois (hospitalisation, soins courants et médicaments).

Après nous proposons 4 autres niveaux pour s’adapter aux besoins et aux styles de vie de chacun.


Pour aller plus loin dans ce combat, nous offrons cette année notre mutuelle de niveau 1 à tous les étudiants boursiers des Régions Sud et Occitanie, en complément du dispositif d’aides régionales, le « Pass Mutuelle ».

Et où choisir les mutuelles et assurances étudiantes qui nous correspondent ? S'il y avait meilleur que vous, vous nous le diriez ?


On vous le dirait oui car nous sommes confiants, nous avons les meilleures offres. Nous travaillons depuis toujours au développement de solutions adaptées à vos parcours étudiant.

A la création d’HEYME nous avons décidé de renverser la table pour concocter des solutions véritablement en adéquation avec vos besoins et au meilleur tarif.


À ce qu'il paraît, vous êtes les rois du bon plan. C'est vrai ce mensonge ? Attention, en droit, le dol est une manoeuvre frauduleuse destinée à tromper et constitue un vice de consentement. 


Je confirme ! On s’est allié à une jeune start-up pour développer une application de bons plans pour permettre à nos adhérents de faire de véritables économies en fonction de leurs centres d’intérêts. Des centaines de bons plans et réductions sont disponibles sur l’appli. Nous proposons également pour l’ensemble de nos adhérents la téléconsultation médicale incluse sans frais supplémentaires. Ce qui permet de consulter un médecin 24h/24, directement depuis son smartphone. Un vrai plus, notamment pour vous, étudiants en droit qui avez des journées très chargées.



HEYME

Solutions d'assurance simples et connectées pour la santé et le quotidien. Unique et singulière comme toi, HEYME assure tes parcours de vie et ta soif de liberté ! Voir le site d'HEYME


D'huissier de Justice à Commissaire de Justice, un métier 2.0

[Interview] “Étudiante et maman, je m’imagine porter la robe d’avocat et cela me rebooste”


Nos derniers posts

NOUS SUIVRE

  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube