Confinement, études de droit et nourriture


En confinement suite au Covid-19, nous, étudiants en droit, entendons souvent « Les pâtes, aliment préféré des étudiants ». Certes ce n'est pas cher et facile à cuire. Mais c'est aussi parce que ces féculents nous aident à... étudier et apprendre ! Aliment sacré du confinement, d’autres sont pourtant délaissés, à tort ! Saviez-vous que bien se nourrir était essentiel pour mémoriser ? Suivez la recette ! Suivez la recette 🍽

Pourquoi une bonne alimentation est-elle nécessaire pour le bon fonctionnement de notre cerveau ?


Le cerveau étant un organe essentiel au fonctionnement de notre corps, il a aussi besoin de carburant. Il se trouve que les organismes qui composent notre cerveau sont faits de ce qu’on trouve dans nos assiettes : graisses et cholestérol pour les cellules, acides gras et oméga 3 pour les synapses, acides aminés pour les neurotransmetteurs, bref, ce qu’on mange se retrouve dans notre cerveau !


Les recherches sur le sujet ont trouvé des liens entre notre nourriture et notre cerveau :

certaines pertes de mémoire sont liées à des carences en vitamines,

le développement du cerveau des bébés est influencé par ce que mange la maman, sans compter les récents résultats trouvés sur le grand rôle des microbiotes dans notre flore intestinale !



Comment garder le moral en confinement quand on est étudiant ?


1. Ne sautez pas de repas


Oui, même en confinement et même si vous êtes seul avec votre Code civil ! Commencer par prendre le temps de vous préparer un bon petit-déjeuner (et en profiter pour en prendre l’habitude). Vous serez fier de vous et vous sentirez paré pour débuter la journée (qu'elle commence par un commentaire d'arrêt ou un un chapitre sur le droit de l'UE).


Ne pas sauter de repas permet à votre votre corps d’être heureux. Soyez réguliers dans l’apport de nutriments essentiels à son bon fonctionnement ! Vous éviterez ainsi un corps tout ramolli, qui vous donnera plus envie de déprimer que de vous bouger.



2. Choisissez des aliments qui vous font plaisir !


Comme dans tout, il ne faut pas d’excès, alors le secret, c’est la diversité !


Pour les férus de chocolat par exemple, préférez le chocolat noir (plein de fer et de magnésium - comme les fruits secs - parfait pour une collation), il en existe de toutes sortes ! Aux amandes, aux éclats de caramel beurre salé, noisettes, éclats d’orange, de framboise... Largement de quoi régaler vos papilles et votre sourire ! Surtout dans ce confinement morose.

3. Bien dormir et rester zen, bonne humeur garantie !


Pour bien dormir, notamment pendant cet épisode de coronavirus, mangez léger le soir, en préférant les crudités ou les légumes cuits (la cuisson en papillote ou à la vapeur permet de garder les vertus des légumes, plutôt que bouillis ; si vous n’avez pas de quoi cuire à la vapeur parce que vous êtes un étudiant fauché, placez une passoire sur votre casserole où vous mettez de l’eau à chauffer, recouvrez le tout (non... pas avec votre GAJA please), et voilà un cuiseur vapeur DIY ☺).


Et arrêtez de boire du café ou du thé après 16 heures, on vous voit !


Pour rester zen, remerciez le magnésium d’exister. Il y en a dans les fruits (même séchés), les légumes (frais ou secs), le chocolat noir, et les plantes comme la passiflore et l’aubépine (les rayons tisane des supermarchés risquent d’être dévalisés).


Quels aliments pour éviter les coups de mou quand on étudie ?


Le matin, préférez des tartines plutôt que des céréales, avec des fruits. Le pain (ou des biscottes) permet d’avoir une énergie qui dure ! Pour ceux qui aiment le salé, les œufs seront vos meilleurs alliés (astuce : le label « Bleu, Blanc, Cœur » signifie que les animaux ont été nourris avec des céréales différentes, vos œufs seront plein de vitamines et nutriments variés).


Pour votre repas de midi, il y a bien évidemment les pâtes, mais aussi le riz, la semoule, le blé, les pommes de terre, les haricots rouges (mmh un bon chili con/sin carne !), les lentilles...


Et pour le dessert, des fruits ou des yaourts, qui regorgent de vitamines B2 et B12 pour le bon fonctionnement énergique d'un cerveau plein comme nous, étudiants en droit.


Evitez, tout au long de la journée, les sucres rapides, qui vont vous booster votre glycémie d’un coup, puis retomber tout de suite, vous laissant encore plus à plat qu’avant.


Quels aliments pour se concentrer sur le Droit et pas sur ce qui se passe chez le voisin confiné ?


Beaucoup d’aliments permettent une meilleure concentration :


- Le matin, préférez des protéines qui stimulent l’attention comme le fromage (le chèvre est très protéiné), le fromage blanc, les œufs, le blanc de volaille, les petits suisses. A la place du sucre, mettez du miel.

- Le midi, les omégas 3 vous aideront, favorisant les connexions cérébrales (poissons gras

comme le saumon – aussi bon pour le moral -, noix) et la vitamine B9 est à ne pas manquer (il y en a beaucoup dans les légumes à feuilles vert foncé).



Si vous voulez booster votre mémoire, la levure de bière peut être ajoutée sur vos salades, les kiwis et orange sont les fruits parfaits (ou le pamplemousse*), les fruits secs pour vos collations, et les plantes pour vos tisanes comme le ginseng ou le guarana (attention, plutôt dans la journée que le soir).


Cuisiner a un réel impact sur notre bien-être


Prendre le temps de cuisiner vous occupera autrement qu’en faisant du droit, ce n’est pas négligeable. Cette pause est vraiment bénéfique pour votre cerveau soumis à rude épreuve entre vos études et le confinement. En mode pause, votre cerveau travaille. Cela vous permettra de mieux repartir !


Plus encore, cuisiner vous oblige à vous concentrer sur l’instant présent, offrant ainsi une VRAIE pause à votre cerveau, et vous permettant de ne pas penser aux mauvaises nouvelles dont on nous abreuve chaque jour (les examens seront à distance et à rédiger sans les mains, les partiels seront transformés en QCM à points exponentiellement négatifs...).


Enfin, vous serez fier de vous, et ça, c’est précieux !

Amusez-vous à faire de jolies assiettes, prenez-vous pour un chef, ça fait du bien.



* Sauf pour les personnes prenant des anticoagulants ou la pilule, le pamplemousse diminue leurs effets. Marie Kalita


Nos derniers posts

NOUS SUIVRE

  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube