Cours magistraux : quelle attitude en amphi pour bien mémoriser ?

Mis à jour : nov. 10

PAMPLEMOUSSE N°4 > CONSEILS > ARTICLE 7


L’attitude de l’étudiant en droit en cours magistraux - cours facultatifs donnés en amphi - est essentielle dans le processus de mémorisation Si vous voulez tirer profit de votre présence en CM, faites les choses à fond. Aller en cours constitue le premier socle de votre mémorisation. En amont, préparez le prochain cours en relisant vos anciennes notes puis soyez concentré, impliqué, prenez des notes de façon stratégique, posez-vous des questions. On vous donne 5 conseils pour avoir la bonne attitude en amphi ! 🙇‍♀️

L’éternel dilemme : to go or not to go en cours magistral ? La présence en amphi est loin d’être facultative ou au bon vouloir des étudiants. En réalité, elle est d’une utilité sans pareille, et permet un gain de temps considérable si l’investissement est stratégique. Être présent physiquement ne suffit pas, il faut mobiliser sa concentration ! Voici nos cinq conseils pour faire du cours magistral votre premier pas vers la mémorisation et votre réussir ! 🤓

NB: certains étudiants réussissent très bien sans aller aux CM. Pour cela, ils s'organisent à fond et étudient avec les manuels et des cours récupérés auprès d'étudiants sérieux.



Conseil n°1 : Être assidu aux cours magistraux


L'assiduité vous permettra de suivre le rythme de la fac. Si vous assistez aux cours de façon active et que vous les apprenez au fur et à mesure, cela facilitera le processus de mémorisation et de compréhension.

Le cours magistral constitue le fondement de vos connaissances. Tout ce qui y est présenté alimente votre culture générale et juridique. Évidemment, « tout est dans les livres » mais, la manière de présenter un cours est réfléchie de sorte à ce que vous puissiez intégrer et retenir plus facilement les éléments. Bien évidemment, chacun a sa méthode… Et, nous savons tous qu’il y a des enseignants soporifiques…

Mais,


le cours magistral, c’est avant tout un premier pas vers la mémorisation !


Autrement dit, apprendre le contenu de la discipline avec un livre vous demandera un investissement plus conséquent que de participer physiquement et mentalement de manière régulière et active au cours magistral.

Ah, et aussi ! Les enseignants donnent des infos souvent importantes, pour les partiels par exemple, pendant les CM, donc ne manquez pas cette opportunité 😉


Le saviez-vous ?

Chaque année, certains étudiants en droit font le choix de ne pas aller en cours d’amphi et réussissent quand même leur droit. C’est une stratégie qui peut porter ses fruits mais à condition de savoir s’organiser et se renseigner sur ce qu’il s’est dit en amphi.

Conseil n°2 : Préparer les cours magistraux pour mieux mémoriser


Écouter, c’est entendre des sons et les comprendre : sélectionner, organiser et intégrer l’information fournie. Ainsi, vous devez savoir conserver l’essentiel, ce qui signifie être en capacité de trier l’information. Pour cela, il va falloir vous concentrer à fond en amphi, vous préparer à écouter. Cela nécessité d’être :

  • présent psychologiquement (et physiquement) : l’astuce c’est de garder à l’esprit les raisons de votre présence en amphi et dans cette filière juridique. Rappelez-vous l’intérêt de votre assiduité (pour faire le métier de vos rêves, pour avoir un beau CV, pour défendre la veuve et l’orphelin) ;

  • particulièrement attentif : Pour favoriser votre capacité d’attention, il est important d’éviter les distractions, d’être disponible et présent.

Le saviez-vous ? Le téléphone portable constitue la distraction n°1 des étudiants. Ce qui perturbe votre cerveau et diminue votre capacité de concentration. Si vous voulez profiter de votre présence en amphi, notre recommandation c’est de placer en mode avion votre téléphone et le mettre loin de vous (sac ou manteau).


Placez-vous de manière à bien entendre et voir votre professeur (au mieux, devant), rangez votre téléphone dans votre sac. Ne naviguez pas sur internet en parallèle. Ne checkez pas vos e-mails (ils seront encore là à la fin du cours, promis).


Pensez à relire vos notes précédentes avant le cours de droit afin de vite comprendre les nouvelles idées qui seront développées. Revoyez impérativement le vocabulaire juridique, les notions et les idées clés avant la séance. Ceci est impératif.


Lire aussi 30 conseils pour réussir sa rentrée en première année de droit


Conseil n°3 : Tout faire pour rester concentré pendant le cours magistral


Votre attention et votre cerveau doivent être totalement dédiés aux dires du professeur. Soyez donc focalisé sur l’enseignant. Recherchez des indices, des débuts de phrases tels : « Il y a deux raisons... » ou «  dans le premier cas...  » qui suggèrent le nombre d’idées principales qui seront développées. Surveillez aussi les pauses de voix qui indiquent souvent qu’il s’attend à ce que les étudiants notent ce qu’il vient de dire. Évidemment, il est indispensable de noter ce que l’enseignant identifie comme important, ce sur quoi il insiste : « il ne faut jamais oublier que... », « je répète ».


Nos maîtres pédagogues répètent souvent les mêmes idées car « la pédagogie est l’art de la répétition ». De cette manière, ils tentent de s’assurer que vous comprenez bien les éléments qu’ils dégagent. Il est donc inutile de noter quatre fois la même idée reformulée différemment ; d’où l’intérêt d’être attentif. Si vous vous contentez de noter sans réellement écouter le discours, alors vous perdez votre temps : le processus de mémorisation ne sera pas enclenché puisque vous entendez, mais n’écoutez pas. Les idées ne vont pas vous marquer, vous n’allez pas prêter attention aux anecdotes (ou blagues) de l’enseignant destinées à vous aider à retenir les différents éléments.


Prendre des notes vous incitera à rester attentif. Toutefois, pour ne pas perdre de temps et le fil de la « conversation » pensez à employer des abréviations. Il existe l’”abréviation syntaxique” qui consiste enlever mots dans phrase sans perdre sens, et l’”abréviation lexicale” qui consiste à enlever des lettres dans un mot. N’oubliez pas qu’il s’agit de votre support d’apprentissage, veillez donc à l’adapter à vos besoins, et aérer vos pages.


Lire aussi : Le mindmapping, la tendance qui va révolutionner vos études de droit


Conseil n°4 : S’impliquer à 100% en amphi


Cherchez le but poursuivi par votre professeur d’amphi. Analysez les idées clés (généralement, il les répète et les reformule à plusieurs reprises) et


essayez de faire des liens et d’imager ce que vous écoutez.

Car le cerveau a besoin de concrétiser les informations abstraites pour les mémoriser.


N’hésitez pas à poser des questions. L’astuce est de se demandant constamment “pourquoi ?”. Posez-vous des questions à vous-même, puisque se poser des questions fait partie de votre job d’étudiant en droit pour intégrer le cours. Mais aussi, s’il en donne la possibilité, profitez du moment pour interroger l’enseignant (pendant ou à la fin du cours). Cela créera un souvenir chez vous que vous n'oublierez pas, tout comme la réponse qu'il a donnée. Puis, mieux vaut avoir une réponse avant l’examen !

Découvrez quel profil d’apprentissage vous êtes


Conseil n°5 : Travaillez vos notes après le cours pour faciliter l’intégration dans votre cerveau


Toutes ces étapes doivent se clôturer par l’intégration dans votre mémoire des éléments de votre prise de note. Pensez à relire et extraire l’essentiel de vos notes tant qu’elles sont fraîches, il sera d’autant plus simple de les mémoriser. De cette manière, vous pourrez les retravailler, les remettre au propre et faire un rappel de mémoire (Lire la méthode du spacing effect) à nouveau tant qu’elles sont encore récentes. Au minimum, essayez de les revoir une fois avant le cours suivant (n’oubliez pas, ça contribue à la concentration) !

Vous voilà fin prêt pour être acteur de votre présence en cours d’amphi et mieux mémoriser le cours !


Kahina Khadraoui


Témoignage : Comment j’ai su organiser ma L1 droit en 3 points

Comment réussir un commentaire d’article de loi ?


Nos derniers posts

NOUS SUIVRE

  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube