[Interview] “Mon quotidien en prépa D1/ENS Rennes”

Mis à jour : il y a 3 jours

PAMPLEMOUSSE N°4 > ORIENTATION > ARTICLE 9

Kim a fait 2 ans de prépa D1. Cette formation moins connue que la faculté de droit permet de cumuler cours à l’université et prépa publique (voire privée) pour préparer les concours de l’Ecole Normale Supérieure. Une formation rigoureuse axée droit et économie qui demande implication et énergie et organisation. Mais dont le jeu semble en valoir la chandelle tant la formation offre des débouchés variés. Interview ! 👩‍🎓

La prépa D1 ENS, une alternative à la fac pour faire des études de droit


Lorsque l’on parle « études de droit », beaucoup pensent naturellement à la faculté. Cependant, le cursus universitaire n’est pas l’unique parcours permettant aux étudiants post-bac d’appréhender le domaine du droit. La prépa D1 (qui n’est pas le nom du cousin de R2-D2) est l’une de ces alternatives.


Pamplemousse Magazine a interviewé Kim, ancienne étudiante de prépa D1 afin qu’elle puisse nous donner des infos concernant cette classe préparatoire méconnue.


Pamplemousse : Hello Kim ! Alors, dis-nous, la prépa « D1 », c’est quoi ?

Kim : Salut Pamplemousse ! La prépa D1 est une classe préparatoire en droit et économie qui a vocation à préparer au concours de l’Ecole Normale Supérieure (ENS) de Rennes. Elle permet d’intégrer le département droit-économie-gestion, sur concours ou sur dossier (magistère).


Pamplemousse : En quoi consiste cette prépa ?

Kim : La prépa D1 se décompose entre les cours suivis au sein de la prépa et les cours suivis à l’université, permettant d’obtenir une licence de droit en parallèle. Les cours suivis en prépa correspondent aux matières du concours : droit civil, droit public ou droit des affaires, (ou maths selon les options) et économie.




Pamplemousse : La prépa est-elle publique ou privée ?

Kim : La plupart des prépas D1 sont publiques mais il existe également quelques prépas privées.

Le saviez-vous ?

Il existe 19 prépa D1 en France et un peu plus de 1 000 étudiants

Comment accéder à une prépa D1 ENS pour faire ses études de droit ?


Pamplemousse : Y-a-t-il une sélection en amont pour y accéder ? Si oui comment s’organise-t-elle ?

Kim : La sélection se fait sur ParcoursSup. L’important, c’est d’avoir un bon dossier.


Petit conseil : si votre dossier présente des failles, il peut être utile de prendre l’initiative de joindre une lettre de motivation à celui-ci.

Jusqu’à la réforme, la majorité des élèves de prépa est issue des filières ES et S, mais on retrouve aussi des élèves de L.

Découvrez quelles matières choisir au lycée pour faire des études de droit

Comment se déroulent les années de prépa D1 ENS ?


Pamplemousse : Et toi, comment se sont déroulées tes années de prépa ?

Kim : J’ai fait deux ans de prépa à la prépa Gustave Eiffel de Bordeaux. J’en garde un très bon souvenir même si la charge de travail est importante.


La classe se divise rapidement entre ceux qui cherchent vraiment à avoir le concours de l’ENS et les autres.

À la fin de la première année, une sélection est opérée et certains élèves sont amenés à quitter la prépa car ils n’arrivent pas à suivre le rythme avec les cours à la fac.


Pamplemousse : A quels types d’examen/concours/mode d’évaluation as-tu été confrontée ?

Kim : La charge de travail en prépa est assez lourde.

Tout d’abord, il faut suivre les cours de l’université qui s’accompagnent de TD hebdomadaires avec des travaux notés à rendre. A cela s’ajoutent les galops (examens blancs) et partiels.

Retrouvez @Pamplemousse_magazine sur Instagram


À la prépa, les évaluations se présentent sous forme de dissertations et de concours blancs dont la fréquence dépend des prépas (en général une dissertation sur table par semaine).

Des préparations aux oraux - les « khôlles » - portant sur chaque matière du concours à l’oral (économie, culture générale, droit civil, LV2) sont organisées chaque semaine.


L’emploi du temps est donc bien chargé !


Quelle est la semaine type en prépa D1 ENS ?


Pamplemousse : Effectivement ça envoie du lourd et il faut être bien accroché… A quoi ressemblait ta semaine type ?

Kim : J’alternais entre les cours à la prépa et ceux de l’université. Il faut être bien organisé pour réussir à préparer les TD, les khôlles et les dissertations sans prendre (trop) de retard.

Selon les prépas, une journée ou après-midi peut être dédiée aux khôlles et une matinée au Devoir sur table (DsT).


Quels débouchés après la prépa D1 ENS ?


Pamplemousse : Que se passe-t-il après les deux années de prépa ?

Kim : Si la finalité première de la prépa est le concours de l’ENS, il est également possible de préparer d’autres concours (IEP, Celsa, écoles de commerce). Attention cependant à bien choisir sa prépa si l’on décide de préparer d’autres concours que celui de l’ENS, car toutes n’offrent pas d’accompagnement dans les autres concours.


Après la prépa, plusieurs voies s’offrent à nous :

  • Entrer à l’ENS, par la voie du concours ou sur dossier (NB : les étudiants admis sur dossiers ont le statut de normalien mais pas celui de fonctionnaire-stagiaire et ne sont donc pas payés ni liés par l’engagement décennal ;

  • Continuer sa scolarité en licence de droit à la fac ;

  • Intégrer un magistère de droit ;

  • Passer les concours d’IEP, du Celsa, de certaines écoles de commerce.


Pamplemousse : Un magistère… What do you mean ?

Kim : Les magistères sont des formations universitaires d’excellence en 3 ou 4 ans. Après une prépa D1 on peut intégrer des magistères spécialisés en droit public, en droit des affaires, droit de la propriété intellectuelle, etc.

Découvrez les 10 masters de droit les plus réputés


Pamplemousse : La prépa offre donc une multitude de débouchés à ce que je vois ! Quel est le meilleur souvenir que tu gardes de ces années ?

Kim : De très bonnes rencontres et l’impression d’avancer ensemble. On partage sa vie avec ses amis de prépa : ses échecs, les khôlles, les révisions, etc.

Cela permet de passer un très bon moment car on est vraiment tous ensemble dans le même bateau. Je pense qu’il est vraiment très important de tisser des liens solides avec les autres élèves de prépa pour ne pas « subir » ces années, mais au contraire pour les apprécier !


Pamplemousse : Et maintenant, que fais tu ? Parle-nous de tes futurs projets.

Kim : J’ai intégré l’ENS de Rennes sur dossier après ma prépa. J’y ai vécu les deux meilleures années de ma vie : intégration, vie associative très riche, découverte de la vie étudiante dans une ville très dynamique.


Je suis actuellement en 3e année d’ENS et je prépare l’agrégation d’économie-gestion. L’année prochaine, j’intègre le Master en Affaires européennes de Sciences Po Paris.

Découvrez comment ne pas regretter son choix de master juridique

Pamplemousse : Woaw très beau parcours ! Pamplemousse te souhaite une très belle continuation ! Dernière chose, as-tu des infos pratiques et utiles à partager pour les étudiants, lycéens intéressés par la prépa D1 ?

Kim : Il est très important de bien choisir sa prépa en fonction de ses aspirations : réussir l’ENS, avoir un meilleur dossier pour la fac, préparer les IEP.

Il est également important d’y aller avec un bon esprit : du travail mais sans se faire envahir par le stress, faire des rencontres, découvrir de nouvelles matières.

Enfin, il faut être humble et accepter les échecs. Cela fait, selon moi, partie du processus d’apprentissage.

Antoine Karr


Comment réussir un commentaire d’article de loi ?

Comment préparer et réussir les concours d’accès à l’ENM ?


Nos derniers posts

NOUS SUIVRE

  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube