[VIDÉO] "C'est très facile de retenir 100 arrêts de droit administratif" - entretien n°3

Mis à jour : juin 26


Guillaume Petit-Jean n'est pas un génie. C'est un champion de la mémorisation. Et chaque étudiant en droit peut l'être, avec de l'entraînement et de la méthode. On est allé lui poser des questions et lui demander des conseils pour nous, étudiants en droit. Voici les petites clés qui vous ouvriront, c'est certain, le chemin de la réussite 🔑.

Questions sans pépins

C'est des vieux qui discutent entre eux, et il y en a une qui dit "moi la mémoire elle est très solide". Elle tape sur la table comme ça et dit "toc toc", puis après elle dit "Entrez !"...

Pamplemousse : A ton avis, pourquoi dit-on que le droit, c’est du par cœur?

Guillaume Petit Jean : Le droit ça doit être du par cœur parce qu’il y a sûrement beaucoup d’informations à retenir, de dates, de faits et de notions. Il y a aussi des techniques qui vont vous permettre de mémoriser des raisonnements, notamment la méthode des lieux ou le palais de mémoire, ça vous aide vraiment à retrouver des cheminements de pensée. Ça peut être très utile.

Pamplemousse : 70% d’échec en L1 droit c’est dû à quoi selon toi?

Guillaume Petit Jean : C’est peut-être qu’il y a beaucoup d’appelés peu d’élus. Et puis effectivement, je pense que les gens ne sont pas forcément préparés à mémoriser autant d'informations en si peu de temps.

Pamplemousse : Si l’on a trop bonne mémoire, certains vont avoir du mal à oublier d’envoyer leurs cours..

Guillaume Petit Jean : Un aspect assez important, c’est quand on fait ses propres notes c’est toujours meilleur que quand on récupère les note de quelqu'un d’autre. Ça c’est la notion “d’élaboration” en mémorisation. Tout ce qu’on va élaborer soi-même on va mieux le retenir.

Donc si vous pouvez prendre vos notes vous même, et si vous pouvez aller en cours, allez en cours quand même, c’est mieux.

Pamplemousse : On se souvient tous de l’odeur de notre premier code civil..

Guillaume Petit Jean : La mémoire elle est multi-sensorielle, elle est kinesthésique, elle est émotionnelle, olfactive, visuelle, gustative. Plus vous allez avoir de double encodage, de sens qui vont être intégrés à un souvenir, plus votre souvenir va être fort.

Pamplemousse : Donc sentir le parfum de son crush pour réviser les régimes matrimoniaux, ça marche?

Guillaume Petit Jean : Si le jour où on veut ressortir l’information on va avoir ce parfum à disposition, pourquoi pas.

Pamplemousse : Et le parfum de son ex pour le chapitre sur le divorce ?

Guillaume Petit Jean : Ça peut marcher aussi.

Pamplemousse : On se souvient tous d’une rupture difficile. Il y a un lien entre mémoire et émotion?

Guillaume Petit Jean : L’émotion peut être très intéressante parce que tout ce qui va être choquant ou tout ce qui va nous marquer d’un point de vue émotionnel on va mieux le retenir.

Pamplemousse : Ok, on va verser quelques larmes sur notre code civil pour l’avoir en tête…

Guillaume Petit Jean : Ça peut ! On n’oublie jamais un chagrin d’amour.

Pamplemousse : Comment oublier son ex?

Guillaume Petit Jean : J’allais dire c’est de l’alcool mais non. L’alcool, c’est terrible pour la mémoire.

Pamplemousse : Pourquoi Benjamin Franklin disait “ les créanciers ont meilleur mémoire que les débiteurs”?

Guillaume Petit Jean : Alors ça c’est normal parce qu’on se rappelle toujours mieux de ce qui nous fait plaisir que ce qui nous embête.

On commence vous terminez

Pamplemousse : Celui qui a bonne mémoire c’est :

Guillaume Petit Jean : Celui qui a bonne mémoire que ce qui nous embête c’est celui qui sait quelle technique de mémorisation utiliser.

Pamplemousse : C’est très facile de retenir 100 arrêts de droit administratif :

Guillaume Petit Jean : Avec la méthode des lieux.


Pamplemousse : Ce qui est magique dans la mémorisation :

Guillaume Petit Jean : C’est que c’est drôle et c’est fun et les gens sous estiment ça beaucoup.


Pamplemousse : Si j’étais prof de droit : Guillaume Petit Jean : J’essaierais de donner le maximum d’outils à mes étudiants en droit pour les aider à mémoriser.

Pamplemousse : Les faiblesses d’un étudiant en droit, c’est :

Guillaume Petit Jean : C’est sûrement le manque d’attention et le manque de méthode.

Pamplemousse : Le secret de la mémorisation c’est :

Guillaume Petit Jean : Ça reste l’association.

__ Voir le GAJA imagé qui recourt à cette technique

__


Pamplemousse : La méthode magique la veille des partiels c’est :

Guillaume Petit Jean : Ça va être de revoir, dans sa tête, tranquillement dans son lit, son palais de mémoire.



On vous conseille d'aller voir ces 2 autres entretiens aussi fou que ce dernier !


Nos derniers posts

NOUS SUIVRE

  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube