Cabinets d’avocats : pourquoi se battent-ils pour nous recruter ?

PAMPLEMOUSSE N°2 > ORIENTATION > ARTICLE 12

Tout comme les entreprises, les cabinets d’avocats se livrent une vraie lutte pour attirer, recruter et retenir les talents. Car la concurrence est rude et divers éléments liés à la nouvelle génération d’avocats rendent le recrutement d’avocats collaborateurs et la conservation des ressources humaines difficile. 🥊

Pourquoi une stratégie de communication RH dans les cabinets d’avocats ?


Plusieurs raisons expliquent pourquoi les cabinets d’avocats ont dû changer leurs pratiques en matière de ressources humaines s’ils voulaient continuer d’attirer les jeunes avocats :


  • La raison générationnelle : la nouvelle génération d’avocats aujourd’hui, déjà/ou entrant sur le marché du travail, est volatile. Les jeunes sont beaucoup moins fidèles à une entreprise/un cabinet d’avocats qu’avant. Aujourd’hui, ils veulent exercer dans divers cabinets, faire de nouvelles expériences. Voire, ils veulent faire différents métiers. Ce qui entraîne à un fort turnover (une sorte de jeu des chaises musicales) chez les jeunes avocats.

  • Les avocats sont par essence des indépendants : Il est difficile de les retenir s’ils veulent partir. Même si ce statut d’indépendant est quelque peu galvaudé.

  • La concurrence entre cabinets : les cabinets se battent entre eux pour attirer des recrues. Récemment, on a même vu tout un département de droit fiscal se faire recruter par un autre. Ambiance. Car évidemment, les cabinets se battent pour les plus beaux dossiers. Et pour les traiter, il faut les meilleurs.

  • La concurrence des entreprises : vous êtes jeune avocat, vous êtes en terrasse autour d’un mojito. Et là votre ami Pierre, consultant dans une grande entreprise de conseil, vous raconte que ses 39h hebdomadaires sont plutôt cools et qu’il va prendre sa 8e semaine de congés payés. Hier il était en RTT et avant hier en télétravail. Si vous n’êtes pas un passionné de l’avocature, il se pourrait que cette discussion vous fasse un peu rêver. Aujourd’hui, un certain nombre d’avocats ont choisi le métier pour le prestige et ne se ferment pas la porte d’aller voir ailleurs, en entreprise par exemple.

  • Les conditions de travail : 26,5% seulement des avocats s'estimaient satisfaits de leur qualité de vie au travail (enquête LJA, 2018). Même si cela change, le management et les conditions de travail à l’ancienne sont parfois difficilement supportables par les jeunes avocats. De nos jours, ces derniers souhaitent aussi avoir un certain équilibre vie professionnelle/vie personnelle.

  • Recruter coûte cher : à cause du fort turnover, recruter prend du temps (préparer les offres, les communiquer, passer les entretiens, faire les contrats, accueillir, etc.). Et comme le temps, c’est de l’argent, et bien le turnover coûte cher. Mieux vaut donc ne pas se louper dans sa stratégie RH. Pour que le jeune avocat trouve chaussure à son pied, encore faut-il que le cabinet soit transparent avec ce qu’il se passe chez lui (conditions, management, avantages, bien-être…). Et inversement d’ailleurs.


Tous ces éléments rendent la vie dure aux cabinets d’avocats qui tentent d’attirer les meilleurs talents, mais aussi de retenir une fois recrutés.


Le saviez-vous ?


  • Environ 30% des jeunes avocats quittent la robe avant leur 10e année d’exercice

  • 26,5% seulement des avocats s'estimaient satisfaits de leur qualité de vie au travail (enquête LJA, 2018)

Sur quoi repose la stratégie de marque employeur des cabinets d’avocats ?


Ainsi, les cabinets d’avocats se battent pour attirer les meilleurs étudiants et les meilleurs collaborateurs. Et doivent innover !


Réputation, image, communication, diffusion sur les meilleurs canaux digitaux et média, présence dans certains forums, on-boarding (entendez, comment accueillir les nouveaux pour les intégrer au mieux), mobilité interne, nationale ou internationale, formation, bien-être au travail… tout est argument pour briller. C’est ce qu’on appelle, la marque employeur, c’est à dire l’ensemble des problématiques d’image d’un cabinet d’avocat en tant que recruteur, à l’égard des talents qu’elle convoite et ceux qu’elle souhaite fidéliser une fois recrutés. Certains cabinets, d'ailleurs, misent tout sur la marque employeur pour favoriser le bien-être au centre de leur stratégie RH.


Voilà pourquoi les cabinets d’avocats se dotent de plus en plus d’un département marketing et communication, pour soutenir et compléter leur département RH. Du moins une partie des grands, car les moins gros font encore aujourd’hui reposer leur communication et leur recrutement sur les associés.


De plus, les cabinets doivent se poser de plus en plus de questions pour combler les besoins et attentes de ces nouveaux travailleurs. Survie oblige.


Comment les cabinets d’avocats définissent-ils leur marque employeur ?


Pour définir leur marque employeur, les cabinets d’avocats font un travail pour :


  • identifier les valeurs et la culture de l’entreprise (qui sommes-nous ? que souhaite-t-on renvoyer comme image ? quel est notre notre ADN ? quelle culture souhaite-t-on insuffler ?)

  • fixer les besoins et les objectifs RH (quels profils souhaite-t-on attirer ? quels attributs doivent-avoir nos recrues ?)


Comment communiquent-ils sur leur marque employeur ?


Pour communiquer leurs offres et tous les messages participant à l’image RH du cabinet (vidéos, articles, communiqués, snack content, infographies, concours/prix/trophées, évènements, etc.), ils doivent sélectionner les meilleurs outils, c’est à dire ceux sur lesquels se trouvent leur cible, les étudiants et jeunes collaborateurs :




  • les canaux physiques : la réalisation d’évènements comme les petits déjeuners ou journées portes ouvertes, la participation à des forums/job-boards physiques dans les facultés et écoles


Désormais, vous regarderez les offres et les processus de recrutement d’un autre oeil. Car si vous cherchez à faire la danse du ventre pour obtenir une collaboration dans le cabinet d’avocats de vos rêves, sachez que de l’autre côté, il se peut aussi que le cabinet fasse de même. Bonne candidature !



Augustin Pépin




Crédits photo : Rogerio Barbosa / AFP


3 CABINETS D'AVOCATS QUI METTENT LE BIEN-ÊTRE AU CENTRE DE LEUR RH


POURQUOI UN TROPHÉE JURIDIQUE PEUT CHANGER LE COURS DE VOTRE CARRIÈRE ?





Nos derniers posts

NOUS SUIVRE

  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube