Première année de droit : 7 conseils pour réussir

Mis à jour : nov. 10

PAMPLEMOUSSE N°4 > CONSEILS > ARTICLE 3


La première année de droit est courte mais intense. Après le choc de la transition lycée-université, l’étudiant qui souhaite réussir doit travailler régulièrement et se mettre dans les bonnes conditions pour réussir. Recourir aux bons outils, bien s’entourer, savoir s’organiser, être bien dans sa tête et bien appliquer la méthodologie demandée font partie des 7 conseils du CFJ pour briller en L1 Droit.🙌


Conseil 1. Préparer sa rentrée


Les cours ont beau débuter fin septembre, la première année de droit est une course de fond qui commence dès la fin du mois d’août.


L’année universitaire ne dure que 8 mois, c’est court et intense.

Vous ne devez pas attendre la rentrée pour travailler. Oui, il faut profiter des vacances pour se reposer mais il faut également en tirer parti pour bien préparer sa première année : lisez la presse, échangez avec d’anciens étudiants, prenez de l’avance et commencez à découvrir certains cours en suivant par exemple un stage de prérentrée comme au CFJ !


Il ne s’agit pas de tout connaître sur le bout des doigts, il s’agit d’arriver le premier jour de la L1 serein et prêt.



Conseil 2. Travailler régulièrement durant votre première année


Beaucoup travailler en faculté de droit est nécessaire, ce n’est pas une légende. C’est d’ailleurs votre capacité à travailler régulièrement et avec sérieux qui fera la différence. La L1 Droit vous demandera à cet égard un effort particulier : vous devrez assimiler en un temps record de nouvelles manières de penser et de raisonner, vous devrez adopter une méthodologie particulière et vous aurez également à apprendre à maîtriser de nombreux concepts et notions inédits. Pour progresser il est donc essentiel d’être constant et assidu dans son travail.


Vous ne pouvez pas attendre la semaine précèdent les partiels (les examens de fin de semestre) pour commencer à réviser. Déjà parce que la moyenne aux épreuves n’est pas facile à avoir, mais aussi parce que vous serez évalués, dans les matières fondamentales, tout au long du semestre. Ce contrôle continu est assuré par une série de notes qui vous demandera un travail soutenu tout au long de votre première année de droit et qui vous permettra, espérons-le, d’arriver à vos partiels avec des points d’avance.



Conseil 3. Organiser son travail


Pour réussir votre première année d’études de droit, beaucoup travailler en L1 Droit ne suffit pas. Il faut également veiller à travailler efficacement. Pour cela, une organisation minutieuse est nécessaire.


Dès que vous avez reçu votre emploi du temps, identifiez les moments libres, les plages horaires sans cours.

Ce sont ces créneaux qui vous permettront de préparer vos TD, de reprendre et apprendre vos cours. Chaque semaine, il faut adapter votre organisation afin d’exploiter au mieux votre planning.


Il vous faudra aussi être rigoureux, vous devrez travailler sans vous disperser et sans perdre votre temps. Lorsque l’on découvre un nouveau champ académique, le risque est de partir dans toutes les directions et de passer à côté de l’essentiel. Il y a tellement à apprendre que l’on peut facilement se faire dépasser. Vous devez être curieux tout en faisant attention à toujours revenir à ce que demandent vos enseignants.

Mais pas d’inquiétudes, car maintenant que vous savez qu’il est important de s’organiser, il ne vous reste plus qu’à être alerte sur ce point.

Le saviez-vous ?


En L1 Droit, seuls 30% environ des inscrits iront en deuxième année


Conseil 4. Disposer des bons outils pour réussir votre L1


Lorsque vous entrez en fac de droit, il y a certains indispensables à acheter qui vous accompagneront tout au long de vos études, à commencer par le Code civil et la Constitution française commentés et à jour, ainsi qu’un lexique de vocabulaire juridique. En plus de cela, il vous faudra sûrement acquérir (ou emprunter à la bibliothèque universitaire) des manuels pour compléter vos cours prodigués en amphi et en travaux dirigés.


Ces livres sont nécessaires pour les matières fondamentales, notamment en TD pour approfondir certains thèmes vus en cours ou pour préparer certains exercices (dissertation, fiches de jurisprudence, commentaire d’arrêt).


Quant aux matières complémentaires, celles-ci ne requièrent pas l’achat systématique d’un manuel mais ceux-ci restent bien utiles pour compléter une prise de note imparfaite ou pour éclaircir un point technique. Attention, cependant à ne pas acheter trop de manuels ! Car comme expliqué précédemment : il est essentiel de ne pas se disperser.



Conseil 5. Tenter de garder la tête froide


La première année de droit peut être stressante. Les motifs d’inquiétude peuvent être nombreux : saut dans l’inconnu et nouveauté de la vie étudiante, départ du domicile familial, des notes en deçà de vos attentes dans les matières fondamentales, absence d’évaluation dans les matières complémentaires, importance de la charge de travail personnel, etc.


Il est très important de tenter de rester serein et garder la tête froide afin de ne pas se laisser déborder.


Pour tenir dans la durée, il est nécessaire d’avoir un bon équilibre entre travail et repos.

Vous débutez justement votre vie étudiante, profitez de ce qu’elle a à vous offrir : équipements sportifs, activités culturelles, sorties entre amis, etc.


Le saviez-vous ?

Environ 40 000 étudiants en droit intègrent la faculté de droit chaque année en France. Ce qui en fait l’une des filières les plus prisées.


Conseil 6. Découvrez la méthode de travail qui vous convient le mieux


Il n’y a pas une manière unique de travailler. Nous avons tous une façon de fonctionner différente. À vous de trouver la méthode de travail qui vous correspond le mieux. Voyez si vous êtes plus efficace en apprenant votre cours entièrement fiché au préalable ou en révisant votre cours brut en faisant ressortir l’essentiel grâce par exemple au surlignage.


En amphi, peut être que la prise de notes manuscrite vous conviendra mieux, mais peut être préférez-vous taper vos cours à l’ordinateur, une méthode qui permet une prise de notes plus exhaustive.


Préférez-vous réviser uniquement le cours de votre professeur, augmenté de références extérieures (manuels feuilletés, cours d’autre profs, etc.), ou préférez-vous bosser à fond à l’aide de quelques ouvrages ? Discutez avec des étudiants plus âgés de ce qui fonctionne pour eux et testez :


C’est à vous de faire votre propre choix de méthode


Conseil 7. Bien s’entourer pour progresser

Savoir bien s’entourer en L1 Droit est un atout clef pour tenir et progresser sur le long-terme. Constituez-vous un groupe d’amis avec lesquels travailler. Choisissez des besogneux. Vous pourrez vous motiver mutuellement pour réviser, partager vos cours (sans pour autant faire l’économie d’une prise de notes sérieuse en cours) et apprendre ensemble.


Faites également la rencontre d’étudiants plus âgés, ils vous feront profiter de leur expérience ! Ils pourront vous partager des cours, vous conseiller au moment de choisir des

matières, vous faire découvrir la vie étudiante et vous aider à ne pas vous y perdre, etc. Et puis la vie est plus belle en groupe !


Enfin, sachez où trouver de l’aide pour réussir votre première année. Les prépas offrent ainsi un accompagnement de qualité pour vous permettre de réussir vos études de droit. Le Centre de Formation Juridique, par exemple, vous propose des stages de prérentrée et de révision en vue des examens, de la L1 au M1. Il vous accompagne également tout au

long de l’année pour vous aider à travailler vos TD et à conserver un bon rythme de travail.


CFJ - cours de soutien en droit


Comment j’ai vécu ma rentrée masquée à la fac

Comment réussir sa rentrée en première année en droit ?


Nos derniers posts

NOUS SUIVRE

  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube