top of page

Salaires : Top 9 des métiers du droit qui gagnent le plus


Quels sont les métiers du droit qui ont les plus gros salaires ? Juristes, Avocats, notaires, commissaires de justice, magistrats… ces professions juridiques sont aussi connues que leur rémunération est inconnue ! Mais qui gagne le plus dans le milieu du droit ? Voici les métiers qui offrent les meilleures rémunérations ainsi que la formation pour y arriver 💰.

 

Sommaire :


👨‍⚖️ 2/ Les notaires

👨‍💼 7/ Les magistrats

👩‍💼 8/ Les avocats fiscalistes

👨‍⚖️ 9/ Les juristes

 
fiche revision droit flashcards
 metiers juridiques gagnent le plus

🚩 Disclaimer : il existe de fortes disparités de salaires au sein de la branche juridique (un juriste peut gagner le SMIC alors qu’un notaire plusieurs dizaines de milliers d’euros par mois). Aussi, au sein même d’une profession, comme les avocats par exemple, nous pouvons trouver de grosses différences de rémunération, d’une spécialité à l’autre notamment, et selon s'ils sont collaborateurs ou associés du cabinet. Il en va de même en fonction de la séniorité : le débutant gagnera moins d'argent qu'un praticien expérimenté.

Enfin, il s’agit d’une moyenne de salaire sur des données collectées au bon vouloir des répondants. (Attention spoiler) Le greffier de tribunal de commerce, placé en haut du classement, pourrait moins gagner qu’un avocat associé en M&A d’un cabinet anglo-saxon.


Ce classement est donc intéressant d’un point de vue rémunération mais il est là à titre indicatif :

  • Équilibre de vie personnelle/professionnelle : quel est le nombre d’heures en réalité travaillées ? ;

  • Quelle est la pénibilité du travail ? ;

  • Quel investissement financier a été réalisé pour pouvoir exercer ? (l’achat d’une étude par exemple) ;

  • Les salaires bruts correspondent à l'argent gagné avant paiement des impôts et charges. À titre d’exemple, un avocat doit souvent payer près de 50% de charges.


Avant de choisir un métier, posez-vous les bonnes questions !


Quoi qu’il en soit, demandez-vous quelles sont vos appétences et comment vous imaginez votre futur. Avec des enfants rapidement ? Avec des responsabilités (et donc du stress) ? Avec quels rythme et train de vie ? Souhaitez-vous de la sécurité du salarié ou préférez-vous être libéral et profiter d'un peu d'indépendance ? Souhaitez-vous travailler en équipe ou plutôt seul ? Pour un patron ou pour vous ?

Bien que l’argent ne fasse pas le bonheur, il y contribue un peu... mais jamais assez quand ce qu’on fait ne nous plaît pas.


Nous avons profité de cet article pour vous donner la formation des métiers concernés et leurs évolutions.


1/ Les greffiers de tribunal de commerce

👨‍⚖️Le greffier de tribunal de commerce est le premier de ce classement des professions juridiques qui gagnent le plus France.


Le salaire des greffiers de tribunal de commerce


Le salaire mensuel moyen d'un greffier de tribunal de commerce est à 30 000 euros nets, environ.


Oui oui, vous ne révez pas ! Par an, cela fait une rente de... petit calcul de juriste doué avec les chiffres, en cours... 360 000€ nets dans la poche pour eux ! Une vraie disparité par rapport à leurs confrères greffiers fonctionnaires rattachés auprès de l'ordre judiciaire et de l'ordre administratif qui, eux, gagnent beaucoup moins.

Pourquoi une telle disparité ?

  • du fait de leur monopole sur cette juridiction d'exception ;

  • le greffier de tribunal de commerce doit verser une indemnité importante à l'Etat en début de carrière (ce qu'on appelle la "charge de greffier de tribunal de commerce", d'environ 2,6 années de bénéfices) ; le montant de ces coûts est donc répercuté sur les tarifs de ses actes


Les missions des greffiers de tribunal de commerce


👨‍⚖️ Le greffier du tribunal de commerce est une professionnel libérale, à l'inverse des greffiers des tribunaux civils et de cours d'appel qui ont un statut de fonctionnaire.


📌 Selon l'article L. 741-1 du Code de commerce, les greffiers au tribunal de commerce ont un double statut :

  • En tant qu’officier public, il assure, au nom de l’État l'authenticité des actes ressortant de sa compétence ;

  • En tant qu'officier ministériel, le greffier au tribunal de commerce participe pour les particuliers à l'exécution de certains actes, et pour les juges, à la préparation et l'exécution de leurs décisions.

Les études pour devenir greffier de tribunal de commerce


Le greffier du tribunal de commerce est nommé par arrêté du Garde des Sceaux.


Pour accéder à la profession, il faut être titulaire d’un master 1 en droit, avoir réalisé un stage d'un an dans un greffe, puis être reçu à l'examen professionnel.


ATTENTION : Le nombre de places offertes pour devenir greffier au tribunal de commerce est limité ! Pour la session 2022, le nombre de places a été fixé à 14. Aussi, il existe des Prépa permettant de préparer aux concours de greffier.

 

❤️ Le saviez-vous ?

Au total, il y a environ 240 greffiers au tribunal de commerce en France. C'est peu, non ?

 

2/ Les notaires


👨‍⚖️Le notaire est le second de ce classement des professions juridiques qui ont le plus de revenus.


Le salaire des notaires


Avec un revenu d'activité libérale moyen estimé à environ 222 521 € brut par an (source : Insee), les notaires sont les praticiens du droit qui gagnent le plus d'argent dans le secteur juridique après les greffiers de tribunal de commerce.


222 521 € de revenus d'activité brut par an correspond à un peu plus de 18 000 € par mois. C’est une belle somme !


Mais attention : "Avec les remboursements des emprunts, les cotisations sociales, les salaires et autres charges, ce revenu n'est pas ce que je gagne à la fin du mois !" tempère une notaire associée parisienne à Pamplemousse Magazine. "Rappelons aussi qu'il a fallu acheter la charge d'une étude qui varie de quelques centaines de milliers d'euros à plusieurs millions selon l'endroit et l'activité de celle-ci" ajoute-t-elle.

"Moi qui suis récemment diplômée et aujourd'hui salariée dans une étude de notariat, je gagne 2 250€ nets par mois" explique Julie, qui ambitionne d'avoir sa propre étude un jour.

Me Basseville, notaire associé à Orléans reste flou dans son interview : "Donner un chiffre est compliqué, car tout dépend de l’activité et de la taille de l’Office, donc de sa localisation, des spécialités exercées." (source : [Interview] Notaire « Le notaire agit comme un chef d'entreprise »).


Et notons tout de même que les notaires les « moins bien payés » touchent en moyenne 75 000 € brut par an, soit environ 6 000 € par mois… et oui, rien que ça.


Les missions des notaires


Les notaires sont des officiers publics pouvant intervenir dans l’ensemble des domaines du droit. Ils sont nommés par le garde des Sceaux et à ce titre, ils doivent établir tous les actes et contrats auxquels on doit donner une authenticité. Leurs grandes responsabilités justifient en partie leur haute rémunération.


💪 Les notaires doivent faire preuve de :

  • Rigueur ;

  • Impartialité ;

  • Pédagogie ;

  • Discrétion.


Les études pour devenir notaire : le DESN


🎓 C'est la réforme et le décret du 7 octobre 2022 (D. n°2022-1298, 7 oct. 2022, JO relatif.au diplôme d'études supérieures de notariat), qui sont venus fusionner les 2 anciennes voies traditionnelles pour devenir notaire (universitaire et professionelle). Désormais, il s'agit d'une formation et un diplôme uniques : le diplôme d'études supérieures de notariat, le DESN. À compter de la rentrée universitaire 2023, le DESN est devenu la principale voie d'accès au métier de notaire, associant l'INFN ("la grande école du notariat") et les universités partenaires.


Avant cette réforme pédagogique, il existait deux parcours pour se former au métier de notaire :

  • La filière universitaire : diplôme supérieur du notariat.

Après un Master droit notarial et une période d’apprentissage en étude notariale (24 mois) + 4 semaines de cours. La formation durait 3 ans.

  • La voie professionnelle : diplôme de notaire.

Possible après un master en droit. Il faut effectuer une formation en alternance, qui associe un stage professionnel de 30 mois et 6 modules techniques. Cette formation est assurée par l’INFN.


À la suite de ces études, l’étudiant obtient le titre de « notaire stagiaire » dans un office notarial. Il peut ensuite devenir salarié d’un office notarial, associé ou titulaire de son propre office.


S’il est titulaire de son propre office, il gagnera plus d’argent.


Les possibilités d’évolution du notaire


📈 Après 4 ans d’expérience dans l’un des domaines reconnus de spécialisation, il a la possibilité de demander au CNEPN une certification :

  • Conseil en organisation et gestion du patrimoine ;

  • Droit de l'urbanisme et de l'environnement ;

  • Droit rural et de l'entreprise agricole ;

  • Droit de l'entreprise et des sociétés ;

  • Droit international privé...

 

❤️ Le saviez-vous ?

  • Un quart des notaires gagne quasiment le double de 250 000 euros par an ;

  • 1/3 des Français consultent un notaire chaque année et 3,6 millions d'actes authentiques sont établis ;

  • La « Loi Macron » qui a réformé la profession de notaire a permis l’installation de 700 nouveaux notaires en 2019-2020.


3/ Les administrateurs judiciaires


🤵Les administrateurs judiciaires se situent en troisième place dans ce classement des métiers juridiques qui gagnent le plus d’argent.


Le salaire des administrateurs judiciaires


Le salaire d'un administrateur judiciaire est de 200 000 € brut par an, soit 16 000 € par mois. Comme quoi, le malheur des uns fait parfois le bonheur des autres (si jamais l'argent faisait le bonheur, bien sûr ; mais c'est un autre débat !).


Les missions des administrateurs judiciaires


🕵️‍♀️ Ils sont nommés par le tribunal de commerce pour redresser les entreprises en grande difficulté, ce qui justifient là-aussi leur forte rémunération.

  • Ils ont comme mission de contrôler les actes de l’entreprise ;

  • Ils sont en charge de surveiller la gestion de l’entreprise ;

  • À un niveau supérieur, l’administrateur peut jouer le rôle de co-gestionnaire avec le chef d’entreprise.


💪 Un administrateur judiciaire doit :

  • Avoir une forte résistance au stress ;

  • Savoir communiquer avec des interlocuteurs très variés ;

  • Aussi, il doit posséder une expertise approfondie en termes de gestion comptable et de droit des entreprises ;

  • Et maîtriser plusieurs langues étrangères.


Les études pour devenir administrateur judiciaire :


📌 Il y a différentes conditions d’accès au métier d’administrateur judiciaire :

  • Avoir un bac +4 en gestion, économie ou droit, un DESCF ou encore un DEC ;

  • Avoir passé l'examen d’accès au stage professionnel (qui comprend huit épreuves écrites et une épreuve orale), avec 3 échecs maximum ;

  • Réussir et accomplir un stage professionnel d’une durée de 3 ans minimum à 6 ans maximum ;

  • Réussir l’examen professionnel d'aptitude aux fonctions de mandataire judiciaire ou d’administrateur judiciaire. Une dizaine de candidats sont reçus chaque année.


Après la réussite de l’examen, l’étudiant deviendra administrateur judiciaire et son nom sera inscrit sur la liste établie par la Commission nationale d'inscription et de discipline.


Les possibilités d’évolution d’un administrateur judiciaire


L’administrateur peut, après plusieurs années, ouvrir son propre cabinet.

 

❤️ Le saviez-vous ?

  • Le territoire français recense environ 130 administrateurs judiciaires ;

  • La densité nationale de ces professionnels libéraux est de 2 pour 1 million d'habitants, dans le département de Paris cette densité est 5,1 fois plus élevée ;

  • Il y a beaucoup d'appelés, mais peu d’élus, car le nombre de places à attribuer est géré par le tribunal.

 

4/ Les avocats en droit des affaires


👨‍⚖️Les avocats en droit des affaires arrivent à la 4e place de ce classement des métiers du droit qui rémunèrent le mieux.

Le salaire d’un avocat en droit des affaires


Le salaire des avocats d'affaires diffère selon le type de cabinets (les cabinet anglo-sxons payent plus) l'expérience, la spécialité (droit ds sociétés, droit fiscal, fusions-acquisitions...) et selon que l'avocat est collaborateur (il travaille pour le cabinet contre une rétrocession sur le chiffre d'affaires qu'il génère par la facturation qu'il réalise auprès des clients du cabinet) ou associé du cabinet.


Le tarif et minimum de rétrocession d'honoraires de l'avocat (donc d'affaires) fixé et recommandé par l'UJA pour 2024 est de :


  • 4 300€ HT pour la première année à Paris (moins en province) ;

  • 4 700 €HT pour la seconde année à Paris.

La rémunération des avocats d'affaires augmente très rapidement après plusieurs années d’expérience.


Leur salaire peut atteindre les 150 000 € brut par an, soit 12 500 € par mois. Une jolie somme !


💡Le petit conseil Pamplemousse : si vous débutez votre première année de collaboration, n’oubliez pas de provisionner ! L’argent qui arrive sur votre compte devra aussi servir à payer l’ensemble de vos impôts et charges le moment venu. Notre conseil est plus qu’utile car nous avons vu pas mal d’amis avocats dépenser sans compter pendant leurs premiers mois et se retrouver à devoir payer un gros montant sans pouvoir le faire !! Ennuis, stress et cheveux blancs garantis.


Témoignage : "Je me souviens en sortant d'HEC Paris (+ Master 2 en fac de droit), mon ami Louis était payé en stage 5000€ dans un cabinet anglos-saxon (Sullivan & Cromwell) à Paris pendant que je l'étais à hauteur de 1500€ dans un cabinet français (CMS BFL). C'est lui qui payait les apéros !" dixit Augustin.


Les missions d’un avocat en droit des affaires


Les avocats en droit des affaires sont les avocats spécialistes qui gagnent le mieux leur vie. Évidemment, ce sont les associés des cabinets (ceux qui participent aux risques et aux bénéfices) qui ont les meilleures rémunérations. Au sein d’un même cabinet d’avocats, les avocats-collaborateurs qui travaillent pour eux gagnent moins d’argent.


Fiscalité, Fusions-Acquisitions, propriété intellectuelle, droit des sociétés, le droit commercial, le droit économique, droit de la concurrence, droit de la distribution… Les avocats en droit des affaires sont spécialisés en matière de réglementation dans le milieu des sociétés.


Ils doivent être en mesure de répondre à toutes les demandes de leurs entreprises clientes. Ils les conseillent et les défendent en matière de contentieux.


👀 Un avocat en droit des affaires doit notamment être :

  • Stratège ;

  • Bénéficier d’un bon esprit de synthèse et d’analyse ;

  • Avoir un très bon relationnel ;

  • Être organisé.


Les études pour devenir avocat en droit des affaires


👩‍⚖️ Pour devenir avocat en droit des affaires, il faut :

  • Avoir minimum un Master 1 en droit ou un diplôme équivalent ;

  • Avoir obtenu le CAPA qui se prépare en 18 mois après avoir passé et réussi l’examen du CRFPA.

Un avocat d’affaires peut se former davantage pour se spécialiser ou diversifier sa clientèle. Ou alors, il peut également intégrer des cabinets plus prestigieux.

 

❤️ Recommandé pour vous :


❤️ Le saviez-vous ?

Les avocats en droit des affaires ne sont que 20% de la population totale des avocats en France mais pourtant ils réalisent 80 % du chiffre d’affaires de la profession.

 

5/ Les huissiers de justice/commissaires de justice


👨‍💼La 5e place de ce classement revient à *tadadadam* les huissiers de justice, désormais commissaires de justice depuis leur fusion avec les commissaires-priseurs (Ordonnance n° 2016-728 du 2 juin 2016).


Le salaire d’un huissier de justice/commissaire de justice


Avec un salaire brut annuel de 116 449 €, les huissiers de justice arrivent en quatrième position des métiers les mieux rémunérés des professions juridiques. Si vous pensez que leur salaire n’est pas aussi énorme qu’on pourrait le croire, sachez qu’un quart des huissiers touchent plus de 250 000 € par an.


Les missions d’un huissier de justice/commissaire de justice

🔎 Les missions des commissaires de justice sont principalement :

  • D'établir et signifier certains actes (comme une assignation en justice, un acte de saisie-vente, une réquisition de la force publique dans le cadre d’une expulsion).

  • D’exécuter les décisions de justice ;

  • D’établir des actes authentiques.


Ce sont des officiers publics ministériels qui exercent une profession libérale.


✨ Les commissaires de justice doivent posséder plusieurs qualités comme :

  • Un bon sens du relationnel ;

  • De bonnes notions en négociation ;

  • Savoir écouter ;

  • Savoir s’adapter à toute situation.

Les études pour devenir commissaire de justice


Pour devenir commissaire de justice, il faut d'abord réussir un concours d'entrée très sélectif accessible avec un Master 2.


💡 La Team Pamplemousse vous recommande de suivre un M2 Droit spécialisé en procédures civiles


Ensuite, l'étudiant doit poursuivre :


- une formation théorique à l'Institut National des commissaires de justice (INCJ)

La formation est donnée par des formateurs spécialisés en procédure civile, en arts... 1 jour par semaine, majoriairement en e-learning et 5 jours/an en présentiel à Paris.


- un stage pratique obligatoire de 2 années.

Le stage rémunéré se déroule en étude de commissaire de justice et débute une fois l'examen réussi.


💡 La Team Pamplemousse vous recommande de chercher une étude le plus vite possible avant l'examen.


Les deux ans de formation initiale à l'INCJ se terminent par un examen final d'aptitude à la profession de commissaire de justice. Cet examen est organisé par la Chambre nationale des commissaire de justice et comporte des oraux.


Les études pour devenir huissier de justice


👨‍💼 Pour pouvoir exercer le métier d’huissier de justice, il faut/fallait :

  • Être français (comme beaucoup des métiers ici listés) et ne pas avoir subi de condamnations pénales ou disciplinaires non amnistiées, ni de faillite personnelle ;

  • Être titulaire d’un Master 1 de droit (ou équivalent) ou d’un diplôme d’aptitude aux fonctions de notaires, de l'examen d'aptitude aux fonctions d'avoué, du diplôme de la faculté libre autonome et cogérée d'économie et de droit de Paris ;

  • Accomplir un stage de 2 ans dans une étude d’huissier de justice ;

  • Passer l’examen professionnel puis être nommé par le garde des Sceaux ;

  • Une voie professionnelle est également ouverte.


En parallèle de ses activités, l’huissier de justice peut exercer des activités secondaires comme agent d’assurances, administrateur d’immeubles...

 

❤️ Le saviez-vous ?

Vous pouvez être un huissier de justice célèbre, comme Maitre Moya le fameux huissier de justice de Secret Story.


 

6/ Les directeurs juridiques


👩‍💼Parce qu’ils sont à la tête de la direction juridique d’une entreprise et que beaucoup des risques reposent sur eux, les directeurs juridiques gagnent en principe de bons salaires.


Le salaire d’un directeur juridique


Ils gagnent en moyenne 98 183 € brut par an. Cela correspond à 8 181 € mensuel brut avant impôts. Néanmoins, leur rémunération varie en fonction de la taille de l’entreprise dans laquelle ils travaillent.


Les missions d’un directeur juridique


👀Le directeur juridique travaille au sein d’une entreprise et dirige une équipe de juristes qui défendent les intérêts de l’entreprise et s'occupent du juridique en interne.

  • Il exerce une fonction de conseil ;

  • Il instruit les dossiers en cas de contentieux judiciaire et intervient au cours des fusions, acquisitions et tout ce qui est relatif au droit du travail ;

  • Il est le principal lien entre les acteurs juridiques externes et l’entreprise.


💪 Les directeurs juridiques doivent :

  • Savoir s’adapter ;

  • Être en mesure de répondre à un grand nombre de cas de figure ;

  • Savoir conseiller ;

  • Et faire preuve de diplomatie, de leadership et d’organisation notamment.


Les études pour devenir directeur juridique

  • Faire des études de droit ;

  • L’idéal est d’avoir un Master en droit des affaires, droit des contrats, droit social ou une spécialisation en audit interne ;

  • Il est également possible d’obtenir un diplôme de juriste-conseil d’entreprise (DJCE) ;

  • Une double formation constitue un plus.


Les possibilités d’évolution d’un directeur juridique


📈Le directeur juridique peut accéder à des postes de plus grandes responsabilités dans la direction d’entreprise (ce qui peut expliquer des différences de rémunération).

  • Dans une PME, il pourra étendre ses compétences aux ressources humaines ;

  • Il pourra devenir secrétaire général ;

  • Dans un grand groupe, il pourra intégrer le comité de direction ou le comité exécutif.


Il est également possible de s’installer en libéral : cabinet d’expertise comptable ou cabinet de conseils juridiques.


7/ Les magistrats


👨‍💼Les bouches de la loi, autrement appelés les magistrats, arrivent en 7e position de ce classement.


Le salaire d’un magistrat


Ils peuvent gagner jusqu’à 84 912 € brut par an, soit 7 076 € brut par mois.


Les missions du magistrat


👀 Il existe deux types de magistrats : les magistrats du siège et les magistrats du parquet :

  • Il est possible d’être magistrat du siège dans une grande quantité de domaines. Par exemple : juge d’instruction, juge d’application des peines, juge des enfants… Ils appliquent la loi en prenant des décisions.

  • Les magistrats du parquet (ou procureur) ne rendent pas de jugements, mais représentent la société et ont pour mission de la défendre. Ils proposent l’application d’une peine pour les accusés.


💪 Pour exercer le métier de magistrat, il faut absolument être :

  • Intègre ;

  • Rigoureux ;

  • Solide psychologiquement ;

  • Indépendant.


Les études pour devenir magistrat


👨‍🎓 Pour devenir magistrat, il faut être reçu au concours de l’École nationale de la magistrature (ENM) à Bordeaux. Ce concours est accessible pour :

  • Les titulaires d’un master 1 de droit ou d’un diplôme d’IEP ;

  • Les candidats fonctionnaires âgés de 48 ans et 5 mois maximum et ayant exercé 4 années de service public ;

  • Les candidats âgés de 40 ans maximum et justifiant de 8 ans d’expérience en entreprise ou titulaire d’un mandat électoral.


La formation dure 31 mois et le concours ne peut être passé que trois fois par candidat.


Les possibilités d’évolution d’un magistrat


Après des années d’expérience professionnelle, le magistrat pourra devenir vice-président ou président de tribunal, procureur de la République ou même travailler dans l’une des directions de l’administration centrale du ministère de la Justice.

 

❤️ Le saviez-vous ?

Le concours d’accès à l’ENM est l’un des plus difficiles. À titre d’exemple, pour la promotion 2017, sur 2 328 inscrits ils étaient 244 à avoir été acceptés. En 2023 : 480 candidats admissibles, 382 sont retenus au titre du 1er concours (destiné aux étudiants - 271 postes), 77 au titre du 2e concours (pour les agents publics - 64 postes) et 21 au titre du 3e concours (pour les professionnels du secteur privé - 18 postes).


❤️ Recommandé pour vous :

 

8/ Les avocats fiscalistes


👩‍💼Les avocats fiscalistes gagnent bien leur vie, ils sont 8e de ce classement des professions qui gagnent le plus dans le monde du droit.


Le salaire d’un avocat fiscaliste


Les avocats fiscalistes touchent environ 70 000 € brut par an, c’est-à-dire 5 800 € brut par mois, avant d’en rétribuer une partie à l’État français en impôts.


Les missions d’un avocat fiscaliste


👀Les missions de l’avocat fiscaliste sont nombreuses. Il peut :

  • Conseiller les entreprises sur les acquisitions, investissements, fusions ;

  • Monter les dossiers financiers pour différents projets ;

  • Aider à la rédaction de la déclaration d’impôt de clients ;

  • Assurer la sécurité fiscale juridique pour les transactions et opérations de ses clients.


💪 L’avocat fiscaliste doit :

  • Savoir conseiller ;

  • Avoir de grandes connaissances en finance, comptabilité, droit ;

  • Parler des langues étrangères ;

  • Être rigoureux ;

  • Être organisé ;

  • Avoir une capacité d’adaptation élevée

  • Avoir une bonne pédagogie.


Les études pour devenir avocat fiscaliste


👩‍🎓Pour pouvoir exercer le métier d’avocat fiscaliste, il faut :

  • Détenir un Master en droit fiscal ;

  • Obtenir le CAPA après avoir réussi le CRFPA.


Les possibilités d’évolution pour un avocat fiscaliste


📈Au cours de sa carrière, l’avocat fiscaliste peut :


  • Devenir associé au sein d’un cabinet ;

  • Ou intégrer une grande entreprise avec un poste à haute responsabilité.

 

❤️ Le saviez-vous ?

Au 1er janvier 2019, les avocats fiscalistes et douaniers représentaient 11% des mentions de spécialisations d’avocats.


❤️ Recommandé pour vous :

 

9/ Les juristes


👨‍⚖️Pour terminer, les derniers de ce classement des métiers qui gagnent le plus dans le monde du droit sont les juristes. N.B. : il existe d'autres professions juridiques que ces 9 présentées dans cet article.


sondage droit metier juriste

Le salaire d’un juriste


On estime à environ 30 000€ et 50 000€ brut par an le salaire moyen d’un juriste. 


Cela représente 2 500 € brut à 4 200€ par mois, avant impôts bien sûr. Mais attention, le salaire d’un juriste varie selon plusieurs facteurs, comme la taille de l’entreprise, l’expérience, la localisation géographique ou encore la spécialisation et du niveau de diplôme.


Elodie, juriste chez France Télévisions en Droit du numérique et données personnelles, interviewée par la Team Pamplemousse, nous le confirmait : "il y a plusieurs choses à prendre en compte : la spécialité et le secteur, par exemple les spécialités droit des affaires et fiscal sont très bien payées, et l'obtention ou non du CAPA. Si vous l’avez, vous aurez un salaire plus élevé." Elle ajoute que l'expérience y joue aussi pour beaucoup.


L'expérience

salaire annuel brut juriste selon experience

L’expérience est un autre critère de variation du salaire des juristes en France.


Voici un tableau qui peut vous éclairer concernant la variation du salaire d’un juriste selon son expérience. On voit que le juriste débutant gagne 30 000€ par mois, et peut gagner 40 000€ au bout de 10 ans. Ceci est une moyenne, et il existe des juristes expérimentés de grandes entreprises (par exemple, les juristes qui gèrent la partie juridique d'une ou plusieurs régions du monde, voire le directeur juridique Monde d'une entreprise) qui gagnent bien plus que ces chiffres.


La localisation géographique

salaire annuel brut juriste selon localisation geographique

La localisation géographique est aussi un critère qui fait varier le salaire des juristes. En effet, un juriste ne touchera pas les mêmes émoluments selon qu’il est établi en Province ou à Paris.


On observe que les salaires des juristes parisiens sont - en moyenne, toujours - 20% plus élevés que les salaires des juristes des villes en régions.



La taille de l'entreprise


salaire annuel brut juriste selon chiffre affaires entreprise

Comme on l’a dit plus haut, il faut également prendre en compte la taille de l’entreprise dans laquelle le professionnel est amené à travailler pour analyser le salaire d’un juriste.


Les juristes d'entreprises qui génèrent les plus gros chiffres d'affaires. ontles capacités de mieux rémunérér leurs employés. Le juriste a souvent plus de responsabilités au sein de la société, ce qui justifie une plus grande somme qui rentre sur sur son compte en banque à la fin du mois.




La spécialisation


La spécialisation est également importante, pour identifier le salaire d’un juriste. Voici un tableau qui peut vous donner une idée du salaire qu’un juriste peut toucher selon son domaine de spécialité.


Comme vous le voyez ici, le droit international, le droit de la concurrence, les NTIC, le droit de l'environnement et le droit des assurances semblent être des spécialités qui payent plus . À l'inverse, juriste en droit pénal, en droit social, ou en droit des sociétés semblent payer un peu moins. Attention de tout même, pour rappel, cela peut varier. enfonction de la conjoncture, des besoins sociétaux, des régions, de l'expérience, de l'entreprise...


Les missions d’un juriste


Généralement, le juriste exerce dans une entreprise et doit maîtriser plusieurs aspects du droit : propriété intellectuelle, droit de l’immobilier, droit social, etc.

👀 Il a un rôle de conseil, d’expertise et opérationnel. Il doit :

  • Maîtriser le droit de l’entreprise, l’anglais, l’informatique ;

  • Être rigoureux ;

  • Avoir un bon relationnel, un bon esprit d’analyse et de synthèse ;

  • Faire preuve de diplomatie, de pédagogie, mais aussi d’objectivité.


C’est un spécialiste du droit. Ses compétences vont dépendre du secteur d’activité : il peut être spécialisé dans un domaine particulier ou être sollicité pour ses connaissances générales en droit (notamment dans les entreprises de petite taille). 

 

Les études pour devenir juriste


Pour devenir juriste, il faut avoir obtenu une licence, un master 1 ou 2 de droit privé. Le juriste peut également passer le DJCE, faire une école de commerce, obtenir le CAPA ou avoir fait un institut d’administration des entreprises (IAE).

Nul doute que ces étudiants sérieux ont su s'entourer des meilleurs outils (Fiches, Guides, Flashcards Pamplemousse) pour en arriver là.


Les possibilités d’évolutions d’un juriste


Au long de sa carrière, le juriste peut devenir responsable des ressources humaines ou consultant dans un cabinet d’avocats conseils.


Les entreprises : environnement du juriste


Le juriste sera amené à travailler dans les services juridiques des entreprises ou à titre indépendant en créant sa propre entreprise. Il s’assure que l’entreprise reste en conformité avec la loi.


Dans un tel cadre, il est possible de travailler à l’étranger pour des clients internationaux.


Les secteurs de prédilections d’un juriste sont : le luxe, la défense, la banque, le tourisme, l'ingénierie, mais aussi la santé.


 

❤️ Le saviez-vous ?

Les vrais juristes connaissent la différence entre stipuler et disposer.


 
Guides-fiches revisions-flashcards-livres reussite

🧰 Parce que votre réussite nous tient à cœur, augmentez vos chances de valider votre année en découvrant toutes les ressources de la BOÎTE À OUTILS (Flashcards Pamplemousse, Fiches de révisions, Livres de réussite).

💖 Recevez aussi des good vibes, des conseils confidentiels et réductions exclusives en recevant la NEWSLETTER DU BONHEUR.

 

bottom of page