top of page

Pourquoi faire du Droit ? 9 avantages à découvrir

Pourquoi faire des études de droit ? Chaque année, de nombreux avantages poussent environ 40 000 nouveaux L1 sur les bancs de la fac en septembre. Ce qui fait l'une des filières les plus demandées sur Parcoursup. Emblèmes de rigueur intellectuelle et de prestige social, le droit promet des compétences analytiques et argumentatives de premier ordre, ainsi que beaucoup de débouchés. Mais pour quoi d'autre la filière juridique est-elle si choisie par les lycéens une fois le bac en poche ? On vous donne tous les avantages ici.

 

Sommaire :


 
fiches droit

N° 1 : Développer une pensée critique


Futur juriste, attention spoiler : la fac de droit, ce n’est pas apprendre son Code civil ou pénal par cœur.


🎤 “L'un des clichés sur le droit, c'est que ce n'est que du par cœur. Il y a un seulement un petit peu de vrai : quand on démarre de nouvelles études, peu importe la filière, il y a forcément de nouvelles notions à maitriser. Ces notions doivent être parfaitement apprises pour pouvoir être exploitées, et c'est bien normal.


Mais dans les programmes de licences de droit, on vous inculque surtout à savoir utiliser ces connaissances grâce au raisonnement déductif. C'est un raisonnement quasi mathématique.

🎤"Apprendre par coeur 100% des cours et ne pas savoir raisonner, c'est un zéro pointé dans la copie” explique Augustin, fondateur de Pamplemousse.

Car l'un des avantages à faire des études de droit, c'est est qu'il est intrinsèquement lié à l'analyse et à l'évaluation rigoureuse des faits et des règles juridiques, poussant l'étudiant à aiguiser son esprit critique.


Alors évidemment, on apprend les grands principes, les grandes règles de ces Codes/textes de loi. Mais l’idée est d’apprendre à trouver le bon article parmi les textes, et de savoir "jouer" avec pour l’appliquer à une situation donnée.


Exemple avec le cas pratique, où on vous demandera d’appliquer une règle de droit aux faits énoncés (exemple : à cause d'un problème de fabrication de son mat, un voilier russe s'envole à cause du vent et se retrouve dans la maison d'un citoyen portugais à Brest. Qui est responsable ?). C’est tout le travail que peut faire un avocat quand il conseille un client, en utilisant un raisonnement déductif (aka le syllogisme, on vous en parlera très vite en L1 Droit).


Ce processus de réflexion couvre non seulement l'interprétation des textes législatifs, mais aussi l'appréciation des conséquences juridiques des actes humains.


Ainsi, l’étude du droit structure et façonne notre capacité à réfléchir et à déduire un résultat après l'analyse d'une situation. C'est un réel avantage en tant que citoyen et ça, vos amis ne sont pas prêts !




N° 2 : Le droit permet de bosser PARTOUT


Autre avantage à faire des études de droit, sachez que cette voie universitaire, de par sa nature transversale, ouvre les portes de multiples secteurs d'activité. Et ça, c'est incroyable !


Pourquoi ? Parce que vous pouvez travailler au plus près de vos passions ! Vous ne nous croyez pas ?

Exemples :

Vous êtes passionné de montagne ? Sachez qu'il existe un droit de la montagne et que vous pouvez tout à fait travailler en tant que juriste pour une collectivité territoriale, avocat spécialisé, consultant en développement local ou touristique, ou bien encore dans l'aménagement du territoire par exemple. Vous aimez les jeux vidéos ? Devenez juriste en propriété intellectuelle et négociez les droits d'auteurs, les conditions de cession des licences, etc.


Vous aimez la cosmétique ? L'Oréal a toute une batterie de juristes et d'avocats spécialisés dans pas mal de domaines juridiques (notamment en droit privé) : PI, droit des contrats, droit du travail… Bref, le droit est partout donc vous pouvez bosser… partout.


L'étudiant en droit, une fois diplômé, peut donc envisager une carrière dans différens types de structures (un entretien et hop, vous êtes embauché) : des entreprises comme dans le secteur bancaire, des organisations internationales, des ONG et associations ou encore les administrations publiques. Cette adaptabilité professionnelle est un atout significatif dans un marché du travail en constante évolution.


De même, vous pouvez travailler en France (cocoricooooo) ou à l'étranger (oui, il y a ausi du droit dans les autres pays !)


Métiers traditionnels du droit


Pour vous faire une idée, voici 4 métiers traditionnels du droit que l'on cite souvent : avocat, notaire, juriste d'entreprise, magistrat. Ils incarnent les piliers fondateurs d'une société régie par des normes et des lois.


Ces professions dites “prestigieuses” nécessitent une maîtrise aiguisée du cadre légal et des compétences analytiques pointues pour interpréter et appliquer le droit. Pamplemousse sera là pour vous accompagner sur le sujet, pas d'inquiétudes.


L'avocat, lui, en tant que défenseur et conseiller, joue un rôle clé dans le système judiciaire. Ses missions sont variées et ses compétences indispensables au bon fonctionnement de la justice.

Mais pas que, il conseille aussi tout type de client, notamment des entreprises (quand une entreprise veut racheter une autre, il faut savoir qui on doit licencier quand deux postes font alors doublon ⇒ droit du travail, par exemple).


Le notaire, quant à lui, garant de l’authenticité des actes juridiques, occupe une place cruciale dans la sécurité juridique des transactions immobilières ou familiales. Il est aussi un conseiller impartial incontournable.


Le magistrat (il faut passer le concours ENM), pilier de l'autorité judiciaire, veille à l'application des lois et au maintien de l'ordre public. Sa fonction demande une rigueur sans faille et une intégrité exemplaire.


Que ce soit après une licence de droit ou un master, vous pouvez aussi rejoindre les rangs de la police, de l'administration publique, devenir greffier, commissaire de justice (fusion entre huissier de justice et commissaire-priseur), assistant juridique, assistant de justice, ou encore procureur de la République, … les débouchés sont vastes !


Finalement, ces métiers illustrent la variété des débouchés possibles après des études de droit, une vraie chance pour nous.


Opportunités hors du secteur juridique


Mais les études de droit ouvrent des portes bien au-delà des professions traditionnellement juridiques. La rigueur et l'analyse acquises lors de la licence et du master juridique sont en effet recherchées dans de nombreux secteurs.


  • Consulting: Les diplômés en droit sont prisés pour leur capacité à analyser les situations complexes et proposer des solutions structurées.

  • Ressources humaines: La connaissance du droit du travail est un atout pour la gestion des affaires sociales d'une entreprise (recrutement, licenciement…).

  • Affaires publiques et lobbying: La maîtrise du cadre légal est essentielle pour influencer les décideurs et comprendre les enjeux réglementaires.

  • Journalisme spécialisé: Comprendre les nuances juridiques permet d'approfondir les analyses et les reportages sur les sujets d'actualité.

  • Banque et finance: L'expertise juridique est utile pour la conformité réglementaire et la structuration des opérations financières.


Posséder une formation en droit témoigne d'une aptitude à gérer des dossiers complexes, un atout dans plein de domaines d'activité.


🎤 “En tant que juriste dans une grande banque française, je jongle entre les dossiers complexes liés au financement, les réglementations à suivre et les enjeux financiers. Je travaille en collaboration avec les autres départements pour m'assurer que tout est conforme aux lois. Je participe également à des réunions stratégiques où je donne mon avis sur les projets en cours. C'est un travail passionnant et stimulant” nous témoigne Franck (Société Générale).


Ainsi, la versatilité des compétences juridiques est un tremplin vers des carrières diversifiées et souvent influentes.


🎬 Découvrez l'émission Law'ctogone - Le Duel des Juristes, et développez votre culture juridique !


N° 3 : Compétences transférables


Dans le domaine professionnel


Nouvel avantage, les études de droit affinent un ensemble de compétences fondamentales, telles que l'analyse critique, la résolution de problèmes et la communication persuasive. Ces aptitudes sont recherchées dans une multitude de domaines professionnels, permettant ainsi une vraie mobilité pour les juristes.


Au-delà des frontières du droit, ces habiletés universelles ouvrent des portes dans des secteurs aussi variés que la diplomatie, l'entrepreneuriat ou encore le conseil en stratégie.


Le droit enseigne une panoplie de compétences que les recruteurs aiment bien : la rigueur intellectuelle et l'organisation méthodique du travail sont des compétences hautement valorisées. "On appelle cela la "transversalité des compétences"" ajoute Augustin.


Le juriste est au fait de composer avec des normes complexes, ce qui le prédispose naturellement au management de projet ou à la gestion de risques. De plus, l'aisance rédactionnelle (n'hésitez pas à travailler votre français dès maintenant !) acquise à travers les études de droit est une compétence clé dans beaucoup de métiers, en particulier là où le pouvoir des mots et la précision de l'expression sont déterminants.


Pour bifurquer ou acquérir une double-compétence


Le droit n'est pas votre tasse de thé ou vous souhaitez renforcer votre profil avec des compétences autres comme le management, le commerce, le marketing, la finance, etc. ? Le droit est génial car vos années de droit vous permettent soit de bifurquer (bifurquer après une licence), soit d'intégrer une école pour renforcer vos compétentes.


Dès la licence, vous pourrez bifurquer en école de commerce par exemple pour un Mastère spécialisé en Marketing ou Finances.


🎤  “J'ai fait 5 ans de Droit pour un Master 2 puis j'ai eu la chance d'être pris à HEC Paris pour me former au management, au marketing et à la finance” ajoute Augustin.


Rigueur, organisation, capacité à raisonner


La réussite en droit exige une méthodologie irréprochable et une organisation sans faille pour appréhender avec précision des concepts juridiques parfois complexes.

  1. Analyse rigoureuse des textes : Interprétation minutieuse des lois et jurisprudences.

  2. Gestion efficace du temps : Priorisation des tâches pour respecter les échéances (il faut jongler avec vos cours en amphi, vos préparations de TD, vos exercices à rendre, l'apprentissage des cours… et votre vie personnelle !).

  3. Construction logique d'arguments : Écrire des dissertations (dès la L1) fondées sur des raisonnements cohérents.

  4. Capacité à établir des liens entre divers domaines du droit : Comprendre l'interaction des différentes branches juridiques.

  5. Attention aux détails : Ne pas laisser de place à l'erreur dans la recherche et la rédaction juridique, le droit, c'est de la rigueur !

  6. Priorisation des informations : Distinguer l'essentiel de l'accessoire dans des volumes d'informations conséquents (pensez à ne pas tout prendre en note quand vous êtes en cours !).

  7. Sens critique affûté : Évaluer les sources et les arguments avec discernement.


N° 4 : Des métiers qui rémunèrent bien


La rémunération des métiers du droit est un avantage apprècié lorsque on débute une licence de droit.


Et si l'on vous disait que les notaires gagnent environ 18 000€/mois, vous nous croyez ? Ce sont les praticiens du droit qui gagnent le plus d'argent dans le secteur juridique après les greffiers de tribunal de commerce.


Il y a aussi les avocats en droit des affaires qui peuvent gagner 12 500 € par mois (mais certains gagnent beaucoup moins, et d'autres bien plus !)


Le salaire d'un administrateur judiciaire, lui, est de 200 000 € brut par an, soit 16 000 € par mois.


Les carrières juridiques offrent donc souvent des rémunérations attractives, ajustées à la responsabilité et à la complexité des affaires traitées. En effet, les enjeux légaux et réglementaires qu'impliquent ces métiers nécessitent une grande expertise, ce qui se reflète souvent (pas tout le temps) dans les salaires proposés aux praticiens du droit.


Ainsi, que ce soit dans le secteur privé auprès d’entreprises, au sein de cabinets d’avocats renommés (notamment anglo-saxons de la place parisienne comme Clifford Chance, Linklaters, Freshfields Bruckhaus Deringer, Allen & Overy…)  ou dans des organisations internationales, les professionnels du droit bénéficient d’un potentiel de rémunération élevé dès les premières années de leur carrière.


Mais attention chers pépins, il est à noter que le niveau de rémunération peut varier considérablement en fonction de la spécialisation, de l'expérience et de la région dans laquelle le juriste exerce.


Cependant, il est important de souligner que ces chiffres de rémunération sont des moyennes et peuvent varier en fonction de divers facteurs tels que l'expérience, l'expertise, la taille de l'entreprise ou du cabinet, et la région géographique.


🎤 “La vie est courte et travailler 7 à 15h par jour dans une profession qui paye bien mais qu'on n'aime pas n'est, selon moi, pas un bon calcul. C'est quand on a la passion qu'on est bons dans ce que l'on fait. J'ai quelques amis avocats, par exemple, qui ont fait ce choix pour le prestige de la robe et qui n'en sont finalement pas passionnés. Ils en gardent un goût amer” nous rapporte Augustin.


La possibilité d'exercer en tant qu'indépendant, en profession libérale (notaires, commissaires-priseurs, avocats, etc.) offre également un potentiel de rémunération sans plafond, dépendant essentiellement de la notoriété et de la clientèle du praticien. Vous pouvez fixer vos propres honoraires à l'heure ou au forfait pour des affaires particulières (attention aux charges à régler une fois ces prestations encaissées, quand on est libéral).


N° 5 : Les études de droit ne sont pas coûteuses


Contrairement à certaines croyances, les études de droit en France présentent un coût relativement modéré. Si vous rejoignez la fac de droit arpès un bac général, un BUT Carrières juridiques ou une capacité, sachez que les frais d’inscription annuels à l'université, fixés par l'État, sont relativement accessibles, surtout si on les compare à ceux d'autres formations supérieures ou à l'étranger.


En réalité, ces coûts représentent souvent une fraction de ce que demandent des établissements privés ou des business schools réputées comme HEC Paris ou l'ESCP Business School, qui eux, vous factureront, vous ou vos parents, des milliers d'euros.


Il est également important de noter que la France offre différentes aides financières et bourses d'études (voir le programme Egalité des chances Pamplemousse), qui peuvent considérablement alléger la charge financière sur les étudiants méritants ou issus de milieux moins favorisés (Ces soutiens permettent d'assurer une certaine démocratisation dans l'accessibilité aux études).


Au-delà des coûts directs, les études de droit offrent une perspective de retour sur investissement attrayante, comme vu plus haut. Sachant que les carrières juridiques peuvent être lucratives et stables, les dépenses initiales d'éducation apparaissent donc comme un investissement judicieux sur le long terme.


N° 6 : Comprendre le monde qui vous entoure


Vous ne comprenez peut-être pas tout sur le vote des lois, ou encore, ce qui se cache dans les conditions générales de vente de votre forfait téléphonique ? Les études de droit vous transforment en un citoyen plus éclairé sur les règles du jeu et le monde qui vous entoure.


Vous saurez faire la différence entre rétention et emprisonnement, entre Assemblée nationale et Sénat, entre homicide et assasinat, entre arrêté municipal et réglement, entre juriste et avocat…


Vous saurez identifier ce qui nous lie juridiquement ou non, ou ce qui relève d'un abus et qui n'est pas possible à faire juridiquement :


  • ❌ comme se promener nu chez vous à la vue de vos voisins ;

  • ❌ laisser un homme pendu sans avoir essayé de l'aider ;

  • ❌ vendre un produit périmé ;

  • ❌ exploiter le sol de son jardin pour puiser du pétrole ;

  • ❌ refuser d'être payé en espèces quand on est commercant ;

  • ❌ bien stationner sur la voie publique devant son propre garage).


En réalité, le monde 🌏 peut être considéré comme un jeu, où le droit joue le rôle des règles du jeu. Le droit établit les normes, les droits et les devoirs des individus (les règles du jeu), régule les relations et garantit l'égalité et la justice.


Sans le droit, le jeu mondial serait chaotique et injuste. Faire des études de droit, c'est vous permettre de connaître ces règles du jeu et de pouvoir en jouer, d’être plus serein dans la vie


Et ces règles sont partout : droits humains, écologie, économie, internet, TikTok, dans la chambre à coucher, dans votre poche, chez la boulangère…


🎤 “J’ai par exemple appris que je passais un contrat avec ma boulangère quand j’achetais une baguette de pain et qu'en principe, je ne pouvais pas, en principe me rétracter une fois l'affaire conclue” témoigne Sophia, en L2 Droit.



N° 7 : Un accès aux concours et examens juridiques


“Le droit mène à (presque) à tout” dit l'adage et notamment, aux quelques concours spécifiquement réservés aux juristes.


C'est là un autre atout des études de droit : ces concours (examen national du CRFPA, ENM, greffier, police, fonction publique, administration pénitentiaire, douanes…) représentent une voie d'accès privilégiée à certaines professions.


La réussite à ces concours nécessite une solide préparation juridique. Les études de droit, de la licence au master 1 et master 2, dispensent les connaissances fondamentales et les compétences nécessaires pour affronter ces épreuves avec assurance.


Il vous faudra parfois vous inscrire dans un IEJ (Institut d'Etudes Judiciaires) pour vous préparer aux concours. Découvrez tout sur les concours juridiques.


N° 8 : Devenir responsable et autonome


La filière juridique oblige à devenir responsable et autonome, ce qui est un atout intéressant quand on devient adulte.


Poursuivre des études de droit demande une certaine exigeance qui nécessite de développer son sens des responsabilités et une capacité à travailler de manière organisée et autonome (la méthode et les conseils pour cela sont tous dans les ouvrages de référence Comment Hacker sa L1 Droit ? et Comment Hacker sa L2 Droit ?).


La fac, ce n'est plus le lycée ! L'étudiant doit s'organiser, respecter les délais et faire preuve d'une discipline quasi-militaire pour cela. Les cours d'amphi sont facultatifs et pour beaucoup, cela est synonyme d'absentéisme.


Découvre tous nos conseils d'organisation.


N° 9 : Faire un métier qui a du sens


Voici l'un de nos avantages préférés : intégrer une faculté de droit permet de faire un métier qui a du sens.


Pourquoi ? Car on l'a vu plus haut, le droit est partout et permet de travailler dans un secteur qui nous passionne (animaux, international, etc.).


Il suffit de rejoindre une profession, un secteur, une entreprise à impact qui a du sens pour vous. Ils embauchent souvent des juristes par exemple !


De plus, les études de droit permettent d'intégrer des projets qui font avancer les débats sociétaux qui ont forgé, dans le passé, notre société. Et qui pourront continuer à le faire !


À titre d'exemple, la formation juridique inculquée à la faculté de droit peuvent, si vous le voulez, vous permettre d'intervenir sur des sujets essentiels (pour vous, déjà) et actuels comme :


  • 🖐 les droits humains (mariage pour tous, par exemple) ;

  • 🖐 la protection de notre jolie planète Terre (on lui passe le bonjour, surtout à sa mer des Caraïbes qu'on apprécie pour son bleu, ses dauphins et sa chaleur) ;

  • 🖐 au fonctionnement de nos institutions (séparation des pouvoirs, article "49-3", budget de la Justice, immigration, inégalités, religions…), etc.


EN DEUX MOTS :


Les études de droit offrent une carrière variée et passionnante, avec une expertise recherchée dans de nombreux secteurs. Rien de tel pour changer de voie. etbifurquer, pendant ses études, après, ou même pendant sa carrière. Les professionnels du droit, plutôt bien rémunérés, ont un impact social en contribuant à la justice et à la protection des droits fondamentaux. Les études de droit permettent également un développement personnel grâce aux compétences acquises (rigueur, organisation, autonomie...), vous serez un citoyen plus éclairé et connaisseur du monde qui vous entoure. En conclusion, le droit est une super filière à rejoindre et c'est ce qui en fait son succès !


 
Guides fiches revisions flashcards livres reussite

🧰 Parce que votre réussite nous tient à cœur, augmentez vos chances de valider votre année en découvrant toutes les ressources de la BOITE À OUTILS.


💖 Recevez aussi des good vibes, des conseils confidentiels et réductions exclusives en recevant

 


bottom of page