8 conseils pour réviser efficacement ses partiels de droit

Mis à jour : il y a 3 jours

PAMPLEMOUSSE 3 > CONSEILS > ARTICLE 4

Les révisions des partiels sont une période éminemment stratégique dans la réussite. Aux étudiants en droit qui se demandent comment optimiser leurs révisions, nous vous répondons en vous donnant notamment des conseils d’organisation, sur votre environnement de travail, sur votre gestion du stress. Mais d’autres conseils sont à suivre. L’objectif : être efficace dans vos révisions pour réussir vos examens de droit 🙌.

Conseil n°1 : Pour réviser efficacement ses examens, faites un état des lieux.


Si vous êtes allé en cours, vous avez une idée de ce que vous savez, de ce que vous ne savez pas, de ce que vous avez compris, de ce qu’il faudra approfondir etc…


Posez-vous les questions suivantes : quels thèmes ont été abordés ? Quels sont les grands principes à retenir ? Qu’en ai-je retenu ?


A partir de ce constat vous pourrez prendre la mesure du travail qu’il vous faudra abattre jusqu’à la date fatidique. Alors n’hésitez pas à faire l’état des lieux le plus tôt possible.



Conseil n°2 : Pour réviser efficacement ses examens, organisez vos révisions.


Vous avez la date de vos examens, il ne reste plus qu’à vous faire un planning de révisions.

L’intérêt est double : cela vous motivera à vous y mettre puisque vous saurez par où commencer et ça évite les boulettes type « comment ça on passe Droit de l’UE demain ? » alors que vous étiez sur le Droit commercial depuis deux jours.


Réaliser un planning de révisions permet aussi d’organiser votre temps pour éviter les « bon, plus le time pour la partie III, osef t’façon ça tombe jamais le régime général de l’impôt ». Aka les “impasses”.


Les épreuves de droit, c’est comme Koh-Lanta : tout peut arriver.


Adaptez votre planning comme vous voulez et en fonction de vos habitudes et de vos capacités de travail. Pas la peine de vous mettre un « 7h – 10h : Droit de l’environnement » si vous n’êtes pas du matin.


  • Faites un planning avec des objectifs réalisables.

Un planning de la mort ne vous servira qu’à culpabiliser en fin de journée si vous n’avez pas atteint vos objectifs.

A l’inverse, si après vos objectifs du jour vous avez toujours de l’énergie pour approfondir ou vous avancer sur la suite, c’est magnifique. Mais, commencez par le commencement, rien ne sert de courir, il faut partir à point.


__

L'article sur la table des rappels vous montre également comment s'organiser dans son travail mieux que personne.

__


Conseil n°3 : Pour réviser efficacement ses examens, créez un environnement de travail stimulant.


Vous préférez réviser à la BU ? Chez vous ? Chez votre mère ? Allez là où vous vous sentez le mieux.


Vous pouvez même alterner les plaisirs : le matin BU avec les copains, l’après-midi à l’appart avec Moustique, votre chat qui croit en vous plus que vous.


Seul ou en groupe, avec musique ou sans musique, ça c’est vous qui voyez.

Il est important d’être dans un environnement lumineux. C’est bon pour rester éveillé.


Une fois la destination de rêve pour vos révisions choisie, prenez tout le matériel qu’il vous faut : stabilo, code, ordi, boules Quiès, café, bref, la totale pour éviter les « allez, un petit caf’ et je m’y mets » ou encore « tiens j’ai oublié mon stabilo rose pailleté sans lequel mon cerveau refuse de démarrer ».


Laissez votre téléphone en silencieux loin de vous pour éviter la tentation de checker les dernières nouveautés insta de @Pamplemousse_Magazine. L’objectif est de rester concentré !



Conseil n°4 : Pour réviser efficacement ses examens, intéressez-vous et exercez-vous.


Pour bien réviser ses cours de droit pour réussir aux partiels, il est important de s'intéresser à la matière et de s’exercer.


En vous y intéressant, vous comprendrez l’application pratique de la matière dans le monde réel. Lisez donc les dernières revues parues pour la matière concernée, vérifiez les derniers arrêts rendus, bref, prenez de la hauteur sur la matière.


Attention, l’idée ce n’est pas de vous torturer, vous aurez assez à faire. Approfondissez en priorité les thématiques qui vous intéressent. Cette démarche vous permettra d’apporter une plus value à votre copie.


Pour bien réviser, faites des fiches qui retracent les axes importants de la matière de façon à avoir le plan en tête pour que les principes arrivent dans votre cerveau telle une boule de flipper, qui roule, lors des partiels.


Apprendre par cœur vous rassurera peut être mais apprendre sans comprendre n’est jamais une méthode gagnante. Comprendre votre cours vous permettra d’articuler vos idées afin de répondre à une problématique donnée.


Dans la même logique, recherchez les annales des années passées. Cela vous permettra d’envisager les sujets qui peuvent tomber et de vous exercer. Lisez des corrections ou entraînez-vous à faire des plans à partir de ces sujets. Vous multipliez ainsi vos chances de succès si le sujet tombait en partiels !


__

Apprenez à réviser tout en restant motivé avec 12 méthodes à la Pamplemousse

Ou appliquez la méthode de l'association mentale avec le GAJA imagé en droit administratif

__


Conseil n°5 : Pour réviser efficacement ses examens, conservez une vie sociale


Ce n’est pas parce que vous êtes en période d’examen qu’il est totalement interdit de fêter Noël, le nouvel an ou les 80 ans grand mamy.


Il est certain que si vous avez examen le 2 janvier, il vous faudra éviter la grosse tolasse le 31 (c’est Guillaume Petit-Jean qui le dit METTRE LIEN VIDEO) mais il n’est pas interdit de prendre sa soirée pour décompresser, sortir s’aérer, faire du sport, voir des gens.


  • Un bon étudiant en droit n’est pas forcément un étudiant qui n’a plus de vie sociale.

Au contraire, pour éviter les craquages en bout de course, il vaut mieux préserver un équilibre entre révisions et activités sociales.

Le saviez-vous ?


Une étude menée par des chercheurs de l’Université de Cambridge-mousse a fait ressortir que regarder Les Anges de la téléréalité après 2h de révisions intenses aide le cerveau à se régénérer (ou pas).

Conseil n°6 : Pour réviser efficacement ses examens, gardez une distance avec les autres


« Non mais ils sont givrés chez Pamplemousse, on doit couper ou pas avec notre vie sociale ? »


Parfois, il est préférable de vous préserver du stress communicatif de certains camarades si vous voulez réviser efficacement vos partiels de droit.

Vous verrez que même votre Besta4ever vous tapera sur le système à coup de « t’as révisé cette partie ? Non sérieux t’as pas entendu parler de ce principe ? ».


Pour les étudiants qui travaillent à côté de leurs études, vous prenez les « mais avec ton travail, aucune chance que tu passes, faut réviser toute la journée » et vous les jetez dans la poubelle de votre cerveau. Il suffit d’être bien organisé et le tour est quasiment joué.


RAPPEL : Chacun son rythme et son organisation. Ce qui marche pour Ricky ne marche pas forcément pour Martin.


Alors, on évite de se comparer aux autres et de se flageller avec des « mais Marion elle révise depuis 6h alors que moi j’ai commencé à 11H ». Marion arrêtera sûrement de réviser plus tôt que vous. Et puis vous réviser pour vous, pas pour les autres.



Conseil n°7 : Pour réviser efficacement ses examens, respirez !


« Salut les yogi, aujourd’hui on va vous apprendre à garder votre calme dans cette période de stress intense. »


Soyez attentifs en cours, curieux dans vos révisions, organisés : il n’y a pas de raison que ça se passe mal.


Ne vous dévalorisez pas, ne vous laissez pas envahir par le stress. Être allé en cours, avoir bien préparé ses TD, c’est une bonne partie du travail de faite !

Le saviez-vous ?


Une chose apprise est apprise (à condition de faire des rappels de mémoire) Alors ne stressez pas d’oublier une notion juste avant d’entrer en amphi, ça reviendra tout seul devant votre copie, parole de Scout-mousse.

Ah au fait, prenez aussi ce conseil au premier degré. Apprenez à respirer. Car bien respirer permet d’oxygéner sons cerveau. Et devinez quoi, vous révisez et passez vos partiels avec votre cerveau.



Conseil n° 8 : Pour réviser efficacement, allez en cours !


Oui, même en Droit des sûretés.


Cela vous permettra d’appréhender les notions qu’il vous faudra approfondir lors de vos révisions.

On ouvre ses oreilles et on ferme CandyCrush.


  • Ce n’est jamais terrible de découvrir des principes et exceptions, seul chez soit.

Certes en cas de questions il y a toujours les copains. Mais vous ne serez pas très avancés si chacun de vous apporte une réponse différente alors que vous auriez pu interroger votre professeur et avoir son analyse.


  • On vous déconseille d’attendre que le prof mette son cours en ligne pour vous intéresser à une matière.

Essayez donc de vous approprier le contenu du cours de Droit administratif de 300 pages, sans être allé une seule fois en cours…


Conseil bonus : le jour de l’examen, prenez le temps de bien lire le sujet et ne foncez pas tête baissée. Cela évitera de vous rendre compte une fois la copie rendue que “oups, le QCM était dégressif”.


Courage les petits pamplemousses, on est de tout cœur avec vous !


P.S : on n’oublie pas que « ce qui ne tue pas nous rend plus fort ».


__

L'article sur la méthode du spacing effect va aussi vous être très utile pour apprendre efficacement

__

Aurore Lafond

RÉUSSIR LA NOTE DE SYNTHÈSE : LES 13 COMMANDEMENTS DE LA PRÉPA DALLOZ

DISSERTATION JURIDIQUE : LES 10 CONSEILS D'UN CHARGÉ DE TD




Nos derniers posts

NOUS SUIVRE

  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube