top of page

L3 Droit : comment la réussir ?


Comment réussir votre L3 droit ? Face à la sélection en master, la troisième année est résolument une année charnière. Plus que jamais, vos bulletins et votre dossier seront scrutés par les directeurs de masters. Et vous devez donc être stratégique. Voici nos conseils pour réussir votre Licence 3. 🌟

 

Sommaire :


 
fiche revision droit flashcards

Si vous n'avez pas lu notre super article de conseils pour la L2, il est encore temps de le faire.


Cet article se cantonne à la réussite de la L3 et ne traite pas de conseils pour obtenir un master (même si les deux sont liés, évidemment). Le Pack Masters - Réussir ses candidatures (+ correction ici) est là pour vous donner toutes vos chances.


Une année charnière

🎓

La sélection en master


Forte sélection : peu de places pour trop de demandes

difficultes licence droit

La troisième année de licence en droit est une phase décisive, où chaque note compte. La compétition pour intégrer un master est féroce : l'excellence est donc de mise.


Votre dossier doit briller, avec des résultats solides et une progression constante (c'est pour cela que vous êtes en possession des Fiches de droit et des Flashcards afin de booster vos notes). Mais ce n'est pas tout, car les recruteurs cherchent aussi des profils complets.


La plateforme monmaster.gouv.fr


La plateforme monmaster.gouv.fr (cliquez ici pour tout savoir) est votre porte d'entrée pour les candidatures en master. C'est là que vous pourrez postuler et garder un œil sur les critères de sélection de chaque formation. Prenez le temps de peaufiner votre CV et votre lettre de motivation : ils sont vos ambassadeurs avant d'éventuels oraux.


Quel master l'année prochaine ?


Choisir un master en fonction de ses appétences


Écoutez votre cœur et vos intérêts. Le droit est vaste et passionnant, vous le savez.


Il est partout autour de nous, dans tous les domaines de la vie. La bonne nouvelle, c'est que vous pouvez donc vous orienter vers un master qui résonne avec vos aspirations, qu'elles soient tournées vers le droit des affaires, le droit international ou toute autre spécialité qui vous anime.


Choisir un master en fonction du marché du travail


Réussir sa L3, c'est aussi anticiper son insertion professionnelle. Certains secteurs sont plus porteurs que d'autres. Il est judicieux de se renseigner sur les débouchés de chaque master pour allier passion et employabilité. On en parle dans le Pack Masters que vous trouverez sur la boutique Pamplemousse.


Où trouver les différents masters ?


Pour se renseigner sur les masters dès la L2 et au plus tard en L3, plusieurs s'options s'offrent à vous.


Les sites internet des universités, bien sûr. Vous pouvez aussi prendre contact avec les alumni, c'est-à-dire les anciens étudiants passés par la formation.


Cliquez ici pour découvrir la liste de tous les masters.

 
 

La spécialisation droit privé/droit public


droit privé-droit public-comment-choisir

La L3 est le moment de choisir entre le droit privé et le droit public. Cette décision orientera votre futur professionnel.


Alors, de quelle team êtes-vous, privatiste ou publiciste ? Droit privé pour les affaires, le travail, la famille ou droit public pour l'administration, l'urbanisme ou la défense des libertés ? Pesez le pour et le contre en fonction de vos goûts et objectifs professionnels.







Comment choisir entre droit privé et droit public ? Quels criètres prendre en compte ?


Faire le choix entre devenir un publiciste ou un privatiste n'est pas forcément aussi simple qu'une partie de pierre-papier-ciseaux.


Vous avez probablement cette petite appréhension de vous tromper et de finir dans une impasse.

Choisir en fonction de ce qu'on aime

Le tout premier truc à garder en tête est simple : vos goûts. La vie est trop courte pour ne pas faire des choses que l'on aime (sauf si c'est court et pour en récolter les fruits).


Pendant ces deux premières années, vous vous êtes sûrement frotté au droit public (droit constitutionnel, droit administratif, finances publiques...) et au droit privé (civil, pénal, commercial...). Demandez-vous ce que vous avez apprécié le plus quand vous étiez en train d'étudier seul dans votre chambre lors des nuits froides d'hiver. Où preniez-vous le plus de plaisir ? Qu'est-ce qui avait plus de sens ? Qu'est-ce que vous inspirait le plus ?


Choisissez en fonction de ce que vous avez adoré et de ce que vous avez zappé plus vite que votre ex sur les réseaux sociaux. Si le droit civil a gagné votre cœur et que le droit constitutionnel vous a laissé de marbre, c'est le moment de choisir la voie du "droit privé".


Si jamais vous avez de meilleures notes dans la branche que vous aimez le moins, vous êtes dans de sales draps... ou pas ! Nous conseillons tout de même d'aller vers la voie qui vous plaît le plus.


Surtout, ne faites pas votre choix en fonction de vos amis. Ce n'est JAMAIS un bon critère de sélection. Vos amis ne le seront peut-être plus demain et ce ne sont pas eux qui devront travailler 40 h par semaine pendant 40 ans (ça fait 83 200 heures tout de même...) pour nourrir votre famille.

Ne faites pas non plus votre choix en fonction des rémunérations des professions. En revanche, vous pouvez mettre dans la balance les débouchés professionnels (le droit public embauche, il manque aussi plein de juristes en France... donc vous trouverez chaussure à votre pied si vous vous renseignez un peu avant).


Enfin, dernière astuce : pensez à votre futur projet professionnel. Que voulez faire plus tard ? Quel master vous a tapé dans l'oeil sans provoquer d'ITT (blague de juriste) ? Si vous rêvez de devenir avocat pénaliste, alors le droit privé est pour vous. En revanche, si le rêve de bosser dans une administration publique vous titille, eh bien, direction droit public.


Ah, dernière chose, ce n'est pas grave de se tromper. Vous pourrez toujours sortir du chemin que vous vous êtes tracé.


Le choix des matières


Le choix stratégique des matières en L3 est essentiel.

Optez pour des enseignements en phase avec le master visé. Cela démontrera votre détermination et approfondira vos connaissances dans le domaine choisi.


Les matières en L3 droit privé


Tout d'abord, comme pour la L1 et la L2 droit, vous allez continuer à explorer le passionnant monde du droit civil. Le programme peut varier en fonction des facultés mais grosso modo, voici les matières étudiées.

En licence de droit, vous pourrez étudier le droit des biens. Cette matière concerne les relations entre les personnes et les biens. Au menu : copropriété, propriété, indivision, usufruit et bien d'autres.


Le droit de la famille est aussi une matière étudiée en L3. Elle met en lumière les règles du jeu pour les couples (mariage, PACS, concubinage) et les questions de filiation.


Le droit des contrats spéciaux fait aussi son apparition dans le parcours droit civil de licence. Alors différence qu'en L2 vous avez plongé dans les bases du droit commun des contrats avec la théorie générale applicable à tous les contrats, la L3 vous offre une plongée encore plus profonde avec les règles spécifiques à chaque type de contrat (vente, prêt, bail...).


Par exemple, vous allez découvrir ce que signifie vraiment un "contrat de vente" et comment le différencier des autres contrats spéciaux (petit spoiler introductif : Le contrat de vente se distingue des autres contrats spéciaux par le transfert de propriété d'un bien en échange d'une contrepartie financière. Il implique la cession définitive des droits de propriété, distinguant ainsi la vente des contrats de bail, de prêt, ou d'autres contrats qui n'impliquent pas un tel transfert permanent de droits).


Le droit des sociétés : le droit des sociétés se décline en deux dimensions : généralement le droit commun des sociétés au premier semestre avant de découvrir le droit spécial des sociétés au second. Un peu technique, mais indispensable pour ceux qui envisagent un Master en droit des affaires et passer le CRFPA. On y étudie les formes de sociétés, les règles entre les associés, les droits et devoirs de ces derniers, commet naît et meurt une société...


Le droit du travail : cette matière se compose de deux dimensions : les relations individuelles de travail et les relations collectives de travail. Une matière concrète, évolutive et intéressante (appréciée car concrète, on a tous un ami ou un parent avec un contrat de travail. L’objet du droit du travail est d'encadrer la relation salarié/employeur. Elle ne se limite pas à un contrat de travail mais comporte également une dimension collective.


La procédure pénale : la procédure pénale est l'ensemble des règles et des étapes qui régissent la conduite d'une affaire criminelle ou délictuelle, depuis le déclenchement de l'enquête jusqu'à la décision finale du tribunal. Elle englobe les procédures d'enquête, d'instruction, de jugement et d'exécution des sanctions pénales. L'objectif principal de la procédure pénale est d'assurer un processus équitable, respectant les droits des accusés tout en permettant à la justice de rechercher la vérité et de sanctionner les infractions pénales.

Le droit fiscal : et c'est parti pour les chiffres ! L'optimisation fiscale, ça vous parle ? Cette matière est passionnante. Impôt sur le revenu, l'impôt sur les sociétés, taxes (TVA)... vous saurez enfin à quoi servent vos prélèvements.

Les matières en L3 droit public

Passons maintenant aux matières principales que vous pourrez découvrir si vous optez pour une Licence droit public :


Droit fiscal : on en a parlé plus haut.


Droit international public : le droit international public régit les relations entre les États et d'autres entités internationales (coucou l'ONU). Il couvre des domaines tels que le droit des traités, le droit de la mer, les droits de l'homme, et la résolution pacifique des conflits. Étudier le droit international public offre une perspective globale, cruciale dans un monde interconnecté. Cela permet de comprendre les normes qui régissent les relations entre les nations, d'appréhender les enjeux diplomatiques et de contribuer à la promotion de la paix et des droits fondamentaux à l'échelle internationale.


Droit administratif des biens : le droit administratif des biens se concentre sur les règles régissant la gestion des biens publics par l'administration, notamment le domaine public et privé, l'expropriation, et les travaux publics. Cette matière de L3 est essentielle pour comprendre comment l'État gère ses biens, comment les citoyens peuvent être affectés par des projets d'infrastructure, et comment l'équilibre entre l'intérêt public et les droits individuels est préservé.


Droit public économique : le droit public économique concerne l'intervention de l'État dans l'économie. Il englobe le contrôle des monopoles, la régulation des marchés publics, la concurrence, et les politiques économiques publiques. Cette matière permet de saisir comment l'État influence l'économie pour assurer une concurrence équitable, protéger l'intérêt public, et favoriser le développement économique. C'est particulièrement pertinent dans un contexte où le secteur public et le secteur privé interagissent étroitement.


9 conseils pour réussir la L3 Droit

Conseil 1/ Organisez votre temps comme un militaire


La gestion judicieuse du temps constitue, comme en L1 et L2, l'un des meilleurs conseils à suivre pour réussir en troisième année de droit. Élaborez un planning méthodique, prenant en compte les travaux à long terme et les révisions régulières. La discipline dans la planification temporelle permettra de couvrir l'intégralité du programme de manière équilibrée.


Conseil 2/ Faites preuve de curiosité intellectuelle


Au risque d'enforcer des portes ouvertes, nous conseillons évidemment de tout mettre en oeuvre pour bien comprendre les nouveaux concepts juridiques rencontrés en Licence.

Ne vous contentez pas de l'aspect superficiel, mais recherchez les nuances et les interconnexions entre les différentes matières (coucou la doctrine, coucou les manuels et les bases de recherches).

Rappelez-vous que faire des associations d'idées entre elles permet de mieux comprendre et retenir ce que vous étudiez !


Faire preuve de curiosité intellectuelle vous aidera à développer une perspective critique et à vous démarquer dans vos études.

 

🎤 Témoignage : « Personnellement, j'aime bien faire des recherches sur Google actualités les matières ou les notions que je vais étudier afin d'arriver en cours avec un peu de contexte » nous rapporte Roxane, L3 Droit, via Instagram.

 

Conseil 3/ Passez en mode « mode expert » en méthodo


En L3, et après deux années de dure labeur, il est temps de passer en mode expert au niveau de la méthodologie juridique. La pratique demeure la clé de l'excellence en droit. Les cas pratiques et les commentaires d'arrêt vous permettent d'appliquer vos connaissances théoriques à des situations concrètes, renforçant ainsi votre compréhension du droit et développant vos compétences analytiques.


Les étapes détaillées de Comment Hacker sa L2 Droit ? sont d'ailleurs grandement appréciées par les bébés juristes (suffit de voir les avis 😳).

 

❤️ Recommandé pour vous : 

Découvrez les annales en L3 Droit

 

Conseil 4/ Arrosez vos potes


Vos camarades d'aujourd'hui seront vos collègues de demain donc un conseil, prenez soin de vos amis comme vous prenez soin de vos plantes 🌵 (quoi, vous les laissez systématiquement mourir ?!) .


Participez activement aux discussions en TD, rejoignez des groupes de travail et construisez vos futurs relations professionnelles. Un réseau solide peut ouvrir des portes professionnelles et fournir un soutien précieux tout au long de votre carrière.


"Je suis toujours ami avec des étudiants et d'HEC. J'ai autour de moi des avocats dans plusieurs spécialités, et mêmes des enseignants. Ça m'est parfois utile pour développer Pamplemousse !" commente Augustin, fondateur de Pamplemousse.


Conseil 5/ Prenez soin de vous physiquement et mentalement


Une bonne santé physique et mentale demeure cruciale pour réussir en droit, on ne vous le conseillera jamais assez. Surtout avec la période des masters...


Assurez-vous de prendre des pauses régulières, de pratiquer une activité physique et de maintenir un équilibre entre le travail et la vie personnelle. Un esprit sain dans un corps sain vous permettra de rester concentré et productif.


Conseil 6/ Participez à des conférences et séminaires pour élargir vos horizons


Assistez à des conférences, des séminaires et des événements juridiques. Faites aussi des DU et des stages ! Tout pour que votre dossier s'épaississe en vue de la sélection. Cela élargira votre compréhension des sujets juridiques actuels et vous permettra de rencontrer des professionnels du droit.


Conseil 7/ Soyez proactif dans la recherche de stages


Les stages sont un tremplin pour l'emploi. Recherchez activement des opportunités de stage dès que possible. L'expérience pratique vous donnera une perspective du monde juridique réel et renforcera vos compétences professionnelles. Un bon dossier de stages peut également améliorer vos perspectives d'emploi après l'obtention de votre diplôme.

 
 

Conseil 8/ Demandez de l'aide lorsque nécessaire


À force de discuter avec vous, on sait quelque chose : trop peu osent aller demander de l'aide quand ils sont en galère. Alors un conseil : pour progresser, rien de meiux que d'aller voir quelqu'un de meilleur !

N'hésitez pas à solliciter l'aide de vos professeurs et chargés de TD en cas de difficulté. Ils sont là pour vous guider et répondre à vos questions (même si c'est parfois compliqué pour eux).


Conseil 9/ Restez motivé face aux obstacles


La troisième année de droit peut présenter des défis, mais chaque obstacle est une leçon. Et jusqu'à la fin, rien n'est fait, compris ?


Restez motivé, persévérez face aux difficultés. Apprenez des erreurs, ajustez vos méthodes de travail si nécessaire et gardez toujours à l'esprit vos objectifs à long terme. La ténacité et la résilience sont des qualités essentielles pour réussir dans le domaine du droit.

 

❤️ Recommandé pour vous :

 

Trois erreurs à éviter absolument en L3 Droit

❌ 

Erreur 1/ Négliger la méthodologie juridique


Il est impératif de ne pas sous-estimer l'importance de la méthodologie juridique.


En se concentrant uniquement sur l'acquisition de connaissances théoriques, on risque de négliger la manière dont ces connaissances doivent être appliquées dans un contexte juridique concret (vous avez vous aussi ce petit souvenir de votre premier cas pratique raté ?).


La capacité à rédiger des dissertations structurées, des commentaires d'arrêt précis et des cas pratiques méthodiques est essentielle pour un futur praticien du droit. C'est ainsi que les magistrats appliquent le droit, que les avocats et autres professionnels utilisent le droit.


La méthodologie juridique constitue l'outil qui transforme les connaissances théoriques en compétences pratiques, et sa maîtrise est cruciale pour exceller en TD et en partiels. Alors pas d'impasse !


Erreur 2/ S'isoler de ses proches


L'isolement est une erreur à éviter absolument.


La troisième année de droit peut être exigeante, notamment face au stress de la sélection en master. Mais la réussite ne se fait jamais en solitaire.


Rappelez-vous, les recherches scientifiques dont la Team Pamplemousse est friand, prouvent le lien entre relations sociales positives et santé mentale (source: études de Kawachi et Berkman, 2001). Or, une bonne santé mentale permet de meilleurs résultats.


L'entraide entre étudiants est donc aussi un facteur clé de succès. Aussi, partager des idées, discuter des notions juridiques en cours d'apprentissage lors de la préparation des TD... permettent d'approfondir la compréhension des sujets. Cela permet aussi pairs d'avoir une perspective différente, enrichissant ainsi la réflexion personnelle.


Erreur 3/ Perdre de vue son objectif professionnel


Garder constamment en tête votre projet professionnel est crucial pour maximiser votre réussite en troisième année de droit (que faire après une licence de droit ?).


On le répète ci et là, c'est le fameux "sens" de ce que l'on fait qui permet de se lever motivé le matin, de traiter la procrastination en ennemi, et de réussir.

Et quand on est étudiant, ce sens est donné en partie par le fruit de ses efforts : une profession épanouissante (et rémunératrice ? Allez, on ose !).


Car vous l'avez sans doute déjà vécu, il est facile, en licence, de se perdre dans la masse d'informations sans lien apparent avec son futur métier. On se demande "mais à quoi ça va me servir ?" (un peu comme le théorème de Thalès à l'école !).

Or, il est essentiel de rester concentré sur vos objectifs à long terme et de choisir des matières et des stages qui soutiennent votre projet professionnel. Perdre de vue vos aspirations peut conduire à des choix avec vos ambitions, ce qui peut avoir des répercussions sur votre carrière.


Restez focalisé sur votre objectif pour orienter vos efforts de manière stratégique et cohérente. 💡 Petite astuce pour cela : pratiquez les affirmations positives et affichez-les au-dessus de votre bureau "Tous ces efforts, je les fais avec joie pour devenir un grand avocat".



Conclusion :


En bref, pour réussir en L3, ayez une forte volonté d'étudier avec passion ! Mettez toutes les chances de votre côté en vue de la sélection des masters. Soyez organisé, gérez votre temps, faites en sorte d’être efficace. Il en va du master que vous pourrez obtenir et donc du reste de votre parcours.

 
Guides reussite flashcards fiches revisons droit

🧰 Parce que votre réussite nous tient à cœur, augmentez vos chances de valider votre année en découvrant toutes les ressources de la BOITE À OUTILS (Flashcards Pamplemousse, Fiches de révisions, Livres de réussite).

💖 Recevez aussi des good vibes, des conseils confidentiels et réductions exclusives en recevant

 

bottom of page