top of page

Top 22 des livres à lire absolument quand on est étudiant en droit !


Quand on veut faire des études de droit, il y a des livres à lire ou acheter absolument. En plus du Code civil et du lexique du vocabulaire juridique, il y a des textes et des romans que vous, étudiants en droit, devez lire pour comprendre les mécanismes et les problématiques fondamentaux du droit et de la société. Découvrez 22 livres, à faible coût ou non, qui feront de vous un meilleur juriste 📖

Livres lire etudiant droit
 

Sommaire


📚 Les livres indisensables en L1 Droit ?

 
fiche revision droit flashcards

Si vous voulez savoir quels livres il faut lire en tant qu’étudiant en droit, vous êtes tombé au bon endroit ! Meilleurs livres pour étudier, romans, fictions, nouvelles… Voici un Top 20 des livres à lire absolument en tant que futur juriste !


1 - Le Vocabulaire juridique de Gérard Cornu


couverture vocabulaire juridique

📚 Avec le Code civil, le Vocabulaire juridique de Gérard Cornu doit faire partie de vos premiers achats quand vous arrivez en faculté de droit. C’est THE livre incontournable pour tous les étudiants en droit.


Vous iriez dans un pays étranger sans connaître la langue ? A priori non, sauf si vous voulez être sûr de vous perdre ou de commander un poney à la place d’un steak de bœuf au restaurant.


Le Vocabulaire juridique, ou le Cornu pour les intimes, contient toutes les définitions dont vous aurez besoin au cours de vos études de droit. Indispensable à tous les juristes (oui, même vos chargés de TD l’utilisent, ainsi que tous les professionnels d’ailleurs), ce recueil est également un véritable outil de culture juridique et générale.


Sur la base des travaux d’Henri Capitant puis sous la direction de Gérard Cornu, ce dictionnaire est mis à jour régulièrement par un collectif d’auteurs. ▶️ Acheter cet ouvrage


Pourquoi lire ce livre absolument quand on est étudiant en droit ?


En tant que futur juriste, ce livre est indispensable pour apprendre à maîtriser et à comprendre le droit. C’est aussi le meilleur achat (et le plus rentable) que vous pourrez faire, car ce dictionnaire vous servira tout au long de vos études, et sûrement après !


Vous devez absolument l’avoir dans votre bibliothèque afin de pouvoir chercher les définitions de tous les mots juridiques que vous allez rencontrer et devoir mémoriser. Vous pouvez aussi vous en servir dans vos dissertations, pour définir les termes de vos sujets.


Sur ce dernier point, cela vous évitera les hors-sujet, grands chats noirs de la dissertation juridique.


Le Vocabulaire juridique est au prix de 27 euros, éditions Puf (mais vous pouvez amplement acheter celui d’un ancien camarade sur vos groupes de promotions).


2 - Le GAJA ou le FIGADA


📝 Pour tous les amateurs de Droit public (n’ayez plus honte de vous cacher), les grands arrêts de la jurisprudence administrative (GAJA) sont à bien connaître.


Toutes les plus grandes décisions du Droit administratif sont recensées dans un seul et même ouvrage très (très) détaillé, aux éditions Dalloz. Un vrai pavé qui saura vous renforcer musculairement, à n’en point douter.


Compétence de la juridiction administrative, actes administratifs unilatéraux, contrats administratifs, travaux publics, responsabilité administrative… Retrouvez toutes les décisions fondatrices du droit public dans ce recueil. Que demander de plus ?


Ah bah si ! Peut-être un ouvrage qui imagerait ces arrêts pour mieux s’en souvenir, car il y en a beaucoup… Mais attendez, ça existe déjà ! Ce sont les Fiches Illustrées des Grands Arrêts du Droit Administratif (FIGADA).


Si vous ne le saviez pas, l’association d’une image à un texte augmente la mémorisation de 82% par rapport à un texte seul. Au vu de tous les arrêts que vous devez apprendre, toutes les techniques sont bonnes pour mieux réviser.


Pourquoi lire ce livre absolument quand on est étudiant en droit ?


Quand on est étudiant en droit, il faut absolument avoir le GAJA et/ou le FIGADA dans sa bibliothèque. En effet, pour réussir en Droit administratif, il est fondamental de lire, comprendre et connaître un bon nombre de jurisprudences.


Quand on est juriste, posséder le GAJA recensant les arrêts fondateurs avec des explications et des commentaires ainsi que le FIGADA synthétisant leur question de droit et leur portée juridique en images pour favoriser leur mémorisation est donc un véritable avantage (si ce n’est le meilleur moyen de réussir).


Effectivement, le Droit administratif est complexe et les arrêts sont nombreux. De plus, ils sont laborieux et chronophages à apprendre. Mais pas de panique, il existe de puissantes techniques de mémorisation liées à l’association d’image !


Et pour les découvrir, rien de mieux que d’utiliser le FIGADA (une sorte de GAJA imagé en quelque sorte). Ce dernier livre est indispensable pour révolutionner vos études juridiques et vous donner envie d’apprendre vos arrêts (oui, c’est possible !).


Mieux vaut-il acheter le FIGADA, le GAJA ou les deux ?


avis figada

Le FIGADA et le GAJA sont 2 livres complémentaires car aux objectifs différents. Le GAJA, que vous pouvez emprunter à la BU, vous permettra d’avoir de multitudes détails sur la jurisprudence ; alors que le FIGADA lui, que vous pouvez avoir sur votre ordinateur, sur téléphone ou imprimé, consacre une fiche synthétique et illustrée par arrêt vous permettant de mémoriser facilement la question de droit et la portée juridique de l’arrêt !


Le FIGADA est au prix de 22,90 euros, éditions Pamplemousse Magazine. ▶️ Acheter cet ouvrage

Le GAJA est au prix de 39 euros, éditions Dalloz. ▶️ Acheter le GAJA



3 - Un Code civil à jour


📕 Tout bon étudiant en droit qui se respecte possède un Code civil à jour. Que vous optiez pour le livre rouge de Dalloz ou le livre bleu de LexisNexis, il est fondamental que vous ayez un Code civil avec les dernières réformes.


En effet, tout au long de votre licence, vous serez amené à commenter des décisions en droit civil (un peu moins si vous êtes publiciste, mais vous n’échapperez pas au Droit des contrats et à ses nombreuses notions !).


Dans ce cadre, vous devrez savoir utiliser votre Code civil, donc autant apprendre à vous en servir dès maintenant.


Cet ouvrage contient des centaines de textes juridiques, des annotations de jurisprudence indispensables ainsi qu’une table des matières et une table alphabétique pour vous aider à naviguer.


Pourquoi lire ce livre absolument quand on est étudiant en droit ?


En tant que futur juriste, vous serez littéralement obligé de lire (pas tout) le Code civil. Vous devez simplement savoir vous en servir pour chercher des décisions et les commenter.

 

❤️ Bon à savoir : il existe des codes non annotés, annotés et commentés (avec de la doctrine). A priori, en examens, vous n’avez pas le droit aux codes commentés ; c’est pourquoi il est plus judicieux d’acheter un code annoté.


De plus, ce dernier sera plus utile qu’un code non annoté car il contient des jurisprudences qui pourront vous être utiles.

 

Le Code civil sera indispensable pour enrichir vos commentaires d’arrêt et vous aider à mieux comprendre la portée d’une décision. C’est aussi cet outil (le meilleur dans sa catégorie) qui vous permettra de résoudre vos cas pratiques en Droit civil.


Autant vous dire que vous avez intérêt à savoir vous en servir rapidement ! Si ce n’est pas le cas, vous risquez de perdre du temps lors de vos partiels et de rater vos examens ! Trop de L1 (et même L2, L3, et même ceux qui tentent les concours juridiques) ont fait cette erreur, ne la reproduisez pas.


Le Code civil rouge est au prix de 22 euros, éditions Dalloz (peut varier en fonction des années)

Le Code civil bleu est au prix de 19,90 euros, éditions LexisNexis (peut varier en fonction des années)

 

❤️ Recommandé pour vous :

 

4 - La Constitution du 4 octobre 1958


constitution francaise

👩‍⚖️ Si vous souhaitez devenir un juriste, spécialiste du droit constitutionnel, alors n’hésitez pas à lire la Constitution du 4 octobre 1958 !

“La Constitution, rien que la Constitution, toute la Constitution” (François Mitterrand).

Suite à une lecture approfondie de la Constitution, vous saisirez davantage en quoi elle est une norme innervant tous les pans du droit.


Pourquoi lire ce livre absolument quand on est en fac de droit ?


⚖️ Vous l’aurez compris sa lecture constitue le secret de la réussite en droit constitutionnel ! L’autre outil indispensable à votre réussite, complétant votre lecture, est l’ouvrage de Simon-Louis Formery : La Constitution commentée article par article.


La Constitution vous prépare tant aux travaux dirigés de droit constitutionnel, qu’aux concours, nous pensons notamment à l’épreuve de droit public du concours de la magistrature. Pour preuve, une des deux questions du sujet 2020, était “Les sanctions de la méconnaissance de la norme constitutionnelle en droit public français contemporain”.


La Constitution est donc à lire si vous vous orientez vers une spécialisation en droit public mais pas que !


La Constitution de la République française -broché, est au prix de 4 euros, éditions Dalloz.


5 - Comment Hacker sa L1 Droit ?/Comment Hacker sa L2 Droit ?


📘 Les fameux Comment Hacker sa L1 Droit ? (par Laura Montes et Augustin Mercier) et Comment Hacker sa L2 Droit ? (par Kahina Kadrahoui et Augustin Mercier) sont des livres incontournables pour réussir vos études de droit !


Ces guides sont à garder sur votre table de chevet durant toutes vos études. Produits par des spécialistes de l’apprentissage et de la mémorisation, ces livres de techniques de travail et de méthodologie juridique sont vite devenus une référence dans les facultés de droit.


En effet, le plus gros problème en licence est qu’on attend de vous que vous réussissiez alors qu’on ne vous a jamais appris comment. Organisation, rythme, méthodes de travail, appréhender les révisions, se faire des amis, gérer le stress, état d’esprit, techniques de mémorisation, bien préparer les TD, dans cette collection, tout y passe !


Vous retrouverez dans Comment Hacker sa L1 Droit ? et Comment Hacker sa L2 Droit ? des conseils très pratiques à mettre en place. Ils sont devenus de véritables boites à outils dont vous vous servirez pendant de longues années !


Aussi, vous y trouverez des conseils pour prendre soin de vous, car le bien-être physique et psychologique est primordial dans la gestion de vos années universitaires.


Pourquoi lire ce livre absolument quand on est étudiant en droit ?


Les livres Comment Hacker sa L1 Droit ? et Comment Hacker sa L2 Droit ? sont les meilleurs livres de droit de leur catégorie. Remplis d’astuces, de témoignages d’autres étudiants (et majors de promo) et de faits et méthodes fondées sur un bon nombre d’études scientifiques, d'étapes claires pour réussir vos exercices juridiques (dissertation, commentaire d'arrêt, cas patique...), ils sauront vous aider à atteindre votre objectif de réussir vos années universitaires avec brio.

comment hacker l1 droit

En L1, vous allez vous poser 1001 questions sur la filière et sur les attentes à l’Université. Vous vous demanderez si vous êtes capable de réussir en droit, si vous pourrez gérer l’importante charge de travail, si cette filière est faite pour vous…


Comment Hacker sa L1 Droit ? répond à toutes ces questions et vous donnera les bases pour réussir votre année. Il vous rassurera, vous facilitera la transition avec le lycée et permettra apprendra à mémoriser l’essentiel et vous préparera au passage de vos examens.

comment hacker L2 droit

En L2, la quantité d’informations à ingérer est encore plus importante qu’en L1 et vous devrez commencer à préparer la sélection en master. Plus que jamais, vous devrez savoir vous organiser et assurer vos notes en TD.


Comment Hacker sa L2 Droit ? vous préparera à cette année considérée comme la plus difficile par 84% des étudiants en droit et vous sera utile durant les 2 semestres (et après). Avec des méthodologies détaillées et des conseils d’organisation, cette véritable bible vous guidera vers votre passage en L3.

 
 

6 - Les carrés rouges des Éditions Broché


🔴 Vous les avez sûrement déjà vus, ces petits livres carrés édités par Broché. Présents dans toutes les bibliothèques, ces livres sont pratiques à transporter et simples à utiliser. Ils contiennent l’essentiel de vos cours de droit (un peu comme les Fiches de révisions optimisées mais non illustrés et optimisés pour la mémorisation).


Des principes fondamentaux du Droit constitutionnel à l’essentiel du Droit des sûretés, les carrés traitent de toutes les matières juridiques. Écrit par des maîtres de conférences, les essentiels constituent une synthèse rigoureuse des connaissances indispensables dans chaque matière.


Néanmoins, même s’ils sont actualisés chaque année, il est préférable de réviser avec un cours magistral complet, afin d’aller plus en profondeur.


Pourquoi lire ce livre absolument quand on est étudiant en droit ?


couverture carrees rouges

Les carrés rouges sont des livres incontournables des études de droit. En effet, l’un des plus gros défauts des étudiants en droit est certainement de ne pas savoir être synthétique. Or avec des centaines de pages à apprendre, vous aurez besoin de ne retenir que l’essentiel.


Si vous avez du mal à trier les informations dans vos cours, ces livres vous aideront à comprendre quelles sont les données essentielles. Pratiques, ces ouvrages vous permettront de réviser l’essentiel et de faire un point actualisé sur la matière.



Si en revanche vous préférez réviser avec des images, des couleurs et des schémas, tout en restant synthétique, vous pouvez aussi utiliser les Fiches de révisions PDF optimisées.


Les carrés rouges sont en moyenne au prix de 15,50 euros, éditions Gualino/Les carrés rouges.


7 - Contre la peine de mort de Robert Badinter


Couverture contre peine mort Robert Badinter

☠️ Contre la peine de mort est un des célèbres ouvrages écrit par Robert Badinter. Professeur de droit, avocat, garde des Sceaux mais aussi militant pour les droits de l’Homme, Badinter est un homme au parcours politique et juridique riche.


L’auteur a rassemblé toutes ses expériences dans son livre pour décrire la peine de mort en France, son abolition et son utilisation dans le monde.



À côté de divers articles parus à l’époque dans la presse française, cet ouvrage de 320 pages contient aussi le célèbre discours de l’ancien ministre contre la peine de mort, prononcé le 17 septembre 1981. Incontournable pour votre culture générale !

Sa thèse : « Parce qu’aucun homme n’est totalement responsable, parce qu’aucune justice ne peut être totalement infaillible, la peine de mort est moralement inacceptable ».

Cette œuvre, Contre la peine de mort, est son troisième livre (et sans doute le meilleur) sur le sujet avec l’Exécution et l’Abolition.


Pourquoi lire ce livre absolument quand on est étudiant en droit ?


Contre la peine de mort est sûrement l’un des classiques les plus lus par les futurs juristes. Et notamment par nos pénalistes devant étudier le Droit des Libertés Fondamentales.


Moment incontournable de l’histoire judiciaire française, le discours contre la peine de mort doit être lu et entendu au moins une fois par tout étudiant en droit qui se respecte.


En effet, il vous permettra de bien saisir tous les enjeux et arguments qui ont alimenté les débats autour de la peine de mort. Celle-ci a été abolie par la Loi n°81-908 du 9 octobre 1981, adoptée le 30 septembre au Sénat à 161 voix contre 126.


Ainsi, la France est devenue le 36e pays à abolir officiellement la peine de mort. Néanmoins, ce ne fut pas sans débats puisque en 1980, 61% des Français étaient pour la peine de mort (d’après un sondage Ipsos).


  • Le premier argument de ceux qui étaient contre la peine de mort était évidemment l’erreur judiciaire. Avec le caractère irrévocable de cette peine, une erreur judiciaire ne pouvait pas être réparée. Étaient aussi avancés le caractère inhumain de la peine de mort, le fait qu’elle ne serait pas plus dissuasive que la prison à vie ou encore le fait qu’elle interdit toute réhabilitation.


  • Inversement, ceux qui étaient pour la peine de mort soutenaient qu’elle donnait une justice pour les familles des victimes et qu’elle permettait de mettre hors d’état de nuire un individu dangereux. Aussi, contrairement au camp opposé, les tenants de la peine de mort affirmaient que cette peine était plus dissuasive que la prison à vie. Enfin, un argument économique a également été avancé : celui selon lequel la peine de mort coûterait moins cher que la prison à vie.

 

❤️ Le saviez-vous ?

  • En France, le dernier homme à avoir été guillotiné est Hamida Djandoubi, le 10 septembre 1977. Il a été condamné pour assassinat, après avoir torturé et violé sa victime.

  • En revanche, le dernier homme à avoir été condamné à la guillotine (mais il a été gracié) est Philippe Maurice, en date du 25 mai 1981. Il avait tué un policier.

 

Sachez que l’utilité et le rétablissement de cette sentence est régulièrement remis sur le devant de la scène et le débat fait souvent rage.


En 2022, un sondage réalisé par Ipsos montrait que 50% des Français étaient favorables à la peine de mort.


À tous nos futurs avocats qui préparent le CRFPA, vous n’aurez plus aucune excuse pour ne pas être incollables si vous devez passer votre oral sur la peine de mort !


Enfin, ce livre est également indispensable pour ceux qui préparent l’ENM, le concours de commissaire de police ou encore le concours de lieutenant pénitentiaire et qui souhaitent avoir une bonne culture en droit pénal.


Contre la peine de mort est au prix de 7,70 euros, éditions Lgf.

Vous pouvez également le trouver en format ebook à 6,99 euros.


8 - L’Exécution de Robert Badinter


couverture l'execution

👨 Dans L’Exécution, Robert Badinter livre son combat contre la peine capitale à travers l’histoire de Claude Buffet et Roger Bontems. Ces derniers avaient été à l’origine d’une prise d’otage le 21 septembre 1971 à la Maison centrale de Clairvaux.


Malheureusement, au cours de cette prise d’otage, deux personnes ont perdu la vie : un gardien et une infirmière. C’est pour le meurtre de ces deux personnes que Claude Buffet et Roger Bontems ont été condamnés à la guillotine.



Pourtant, dans cette affaire, Robert Badinter disposait d’une preuve matérielle disculpant Roger Bontems et Claude Buffet fut reconnu coupable des deux meurtres. Malgré cela, Roger Bontems fut exécuté au même titre que le meurtrier.


Révolté par cette injustice, l’auteur s’engagea de manière plus ferme dans son combat contre la peine de mort au motif qu’« on n'exécute pas celui qui n'a pas tué »


Pourquoi lire ce livre absolument quand on est étudiant en droit ?


Le livre L'Exécution est un classique à avoir assurément dans sa bibliothèque quand on est étudiant en droit.


Tout d’abord, ne serait-ce que pour votre culture de juriste, vous vous devez de lire ce livre. Peu importe la branche du droit à laquelle vous vous destinez, vous devez avoir un solide bagage juridique.


Ensuite, pour tous les futurs pénalistes, ce livre vous permettra de renforcer vos connaissances sur certains points de droit, tels que la peine de mort. Très souvent médiatisé, ce sujet suscite beaucoup de débats parmi les politiques comme les juristes.


Enfin, si vous souhaitez passer le CRFPA en Droit pénal, l’ENM ou encore d’autres concours juridiques tels que lieutenant pénitentiaire ou commissaire de police, il est indispensable de connaître cette affaire incontournable de la justice française.


L’Exécution est au prix de 6,20 euros, éditions Lgf.

Vous pouvez également le trouver au format ebook à 5,49 euros.


9 - Les épines et les roses de Robert Badinter


couverture les epines et les roses

🌹 A travers ce récit autobiographique, Robert Badinter nous livre son expérience en tant que Garde des sceaux (1981-1986). Il aborde donc ses combats, ses difficultés et ses réussites politiques. De sa lutte pour l’abolition de la peine de mort à l’avanie subie du fait de sa volonté d’améliorer les conditions de détention, tout y est raconté avec pragmatisme.


Aussi, la lecture de ce récit vous permettra de mieux appréhender cette période historico-juridique. D’ailleurs, l’Histoire ne permet-elle pas de comprendre le présent ? Vous comprendrez ainsi le contexte de l’abolition de la peine de mort, de la dépénalisation de l’homosexualité, de la consécration du droit de recours individuel des Français devant la Cour de Strasbourg…


Vous découvrirez enfin dans ce livre qu’il y a 40 ans, la surpopulation carcérale constituait déjà une question notoire !